Réalité virtuelle : Oculus veut encore "mieux tromper les sens"

Réalité virtuelle : Oculus veut encore "mieux tromper les sens"

TECH
DirectLCI
ENTRETIEN - Lors d’un rendez-vous tout ce qu’il y a de plus réel, nous avons discuté avec Jason Rubin, le patron des contenus en réalité virtuelle d’Oculus VR, cette start-up toujours à la pointe des innovations dans ce domaine, du jeu vidéo à l’eSport. Il nous raconte comment "Star Wars" fut à l’origine de son basculement du côté virtuel de la Force pour le plus grand bonheur des gamers.

Son boulot, "rendre les joueurs les plus heureux possibles", nous lâche-t-il. Jason Rubin est un personnage dans le milieu du jeu vidéo. Derrière son style décontracté de Californien, l’homme est un féru de boulot. On lui doit des succès vidéoludiques comme Crash Bandicoot ou encore Jak & Daxter auxquels il donna vie chez Naughty Dog, le studio qu’il cofonda avec Andy Gavin à tout juste 16 ans.


Désormais, Rubin est à la tête des contenus chez Oculus VR, le pionnier de la réalité virtuelle (VR) et inventeur du casque Oculus Rift. Jamais loin du jeu vidéo, toujours en quête de nouveautés pour rester fidèle à ses rêves d’enfant, nous avons eu l’occasion de le rencontrer à Londres et de parler de l’avenir d’une technologie qui emplit de plus en plus notre quotidien.

Oculus VR, un catalogue divers et bien fourni

Lors de son évènement londonien, Oculus a présenté de nombreux jeux vidéo et expériences. De films adaptés en expériences virtuelles (Coco, Blade Runner 2048, Les Animaux Fantastiques) pour offrir une autre vision aux possibilités purement vidéoludiques, nous avons pu avoir un aperçu du champ des possibles de l'Oculus Rift. Vous pouvez discuter virtuellement et en ligne avec vos amis grâce à Facebook Spaces, tirer à gogo dans RoboRecall, vous faire peur via des attaques de zombie ou même vous relaxer. Il faut être cependant capable d'adapter ses mouvements à chaque action demandée pour éviter le mal de mer.


Nous avons également tenté Echo Arena, le jeu ultra-compétitif en VR. Attention tournis en vue ! Imaginez-vous dans Harry Potter à jouer au Quidditch mais sans balai. Et dans lequel, la cape de sorcier aurait été remplacée par des néons vous donnant davantage un look à la Tron. Vous flottez dans les airs par équipe, essayant d'attraper une balle virtuelle pour aller marquer dans l'en-but adverse. Les chocs sont possibles et les attaques à parer. Accélération, esquive et lancer sont au programme. On voit le potentiel incroyable à la croisée du sport, du jeu vidéo et de la réalité virtuelle pour en faire un jeu hautement compétitif.

CASQUE OCULUS RIFT - Prix : 449 € - plus d'infos sur le site d'Oculus.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter