Regarder du porno chez McDo ou Starbucks est désormais impossible

High-tech

FOOD PORN - Les deux géants américains du fast-food ont annoncé bloquer désormais tous les contenus pornographiques aux clients utilisant leur connexion Wi-Fi, y compris en France.

Mater du porno en engloutissant un bon gros hamburger n’est sans doute pas la première chose à laquelle vous pensez lorsque vous pénétrez dans un restaurant McDonald's. Et pourtant : si de nombreux clients utilisent la connexion Wi-Fi gratuite pour travailler, d’autres n’hésitent pas à s’en servir pour se rincer l’œil, en regardant du porno sur l’écran de leur ordinateur ou de leur smartphone.

C’est en tout cas ce que laissent entendre le géant du fast-food et la chaîne Starbucks, qui viennent d’annoncer que les contenus pornographiques seront dorénavant bloqués dans leurs restaurants. A en croire le site d’informations CNNMoney , les deux chaînes de restauration rapide répondent à l’appel d’organismes de lutte contre la pornographie, comme Enough is Enough ou le National Center on Sexual Exploitation (Centre national contre l'exploitation sexuelle), qui avaient soumis une pétition signée par plus de 50.000 personnes .
 

Jeudi dernier, McDonald’s a été le premier à bannir les contenus explicites de ses 14.000 points de vente aux Etats-Unis, ainsi qu’au Royaume-Uni. “Nous n’avons pas reçu de plainte de la part de nos consommateurs, mais nous avons vu une opportunité de proposer une expérience toujours plus agréable aux familles", a déclaré un porte-parole du groupe au média américain. McDonald's France a indiqué que la même politique est désormais appliquée dans l'Hexagone.

Starbucks a suivi finalement le même chemin quelques jours plus tard, en annonçant que l’ensemble de ses restaurants seraient concernés, y compris en France. Selon une responsable de l’association américaine Enough is Enough, l’usage d’une connexion Wi-Fi publique pour regarder des contenus pornographiques ne pose pas que des problèmes de bienséance entre les clients. En revanche, certains criminels, parmi lesquels des consommateurs de contenus pédopornographiques, peuvent profiter de cet anonymat pour ne pas se faire repérer par les autorités.

Bref, la seule gâterie que pourront dorénavant s’offrir les clients est un bon Sunday caramel ou bien un café Latte…

A LIRE AUSSI
>> L’étude santé du jour : regarder du porno rendrait… plus religieux
>> Un site porno diffuse des images tournées dans les cabines d'essayage d'un Décathlon
>> Cristiano Ronaldo inspire l’industrie du porno

Lire et commenter