Sabre laser, hologramme, robot… les inventions de la saga Star Wars sont-elles devenues une réalité ?

Sabre laser, hologramme, robot… les inventions de la saga Star Wars sont-elles devenues une réalité ?
High-tech

INVENTIONS - En 1977, le premier épisode de la saga Star Wars semblait révolutionnaire. Hologramme, sabre laser, robots qui parlent, vaisseaux spatiaux filant à la vitesse de la lumière... Ces technologies sont-elles encore de la science-fiction ou déjà une réalité ?

Quarante-deux ans après la sortie du premier film de la mythique saga Star Wars conçue par George Lucas, le réalisateur J.J. Abrams apporte un point final à l'histoire de la dynastie des  Skywalker avec l'épisode IX sorti ce mercredi. En 1977, les technologies mises en lumière par les scénaristes - hologrammes, robots humanoïdes, vaisseaux spatiaux et autres sabres laser - apparaissaient comme ultra futuristes, voire fantaisistes, en tout cas, pour une partie d'entre elles.

En effet : voyager à la vitesse de la lumière ou arpenter une planète lointaine sans avoir besoin d'utiliser une combinaison spatiale demeure, aujourd'hui encore, de l'ordre du fantasme. Il en est de même pour les sabres laser. Comme l'explique l’astrophysicien Roland Lehoucq à TF1, sachant que la  lumière se propage en ligne droite jusqu'à ce que quelque chose l'en empêche, il est impossible de limiter la lame de lumière, sans parler de l'énergie requise. "Si l'on estime quelle puissance est nécessaire pour faire fonctionner le sabre laser, sachant qu'elle doit tenir dans le manche, nous arrivons à la conclusion que cela correspondrait à la puissance d'un cœur de réacteur nucléaire. Un milliard de watts, cela fait beaucoup !" En outre, pour la distinguer à l’œil nu, une lumière diffusante - c'est-à-dire saturée de poussière ou de vapeur d'eau, par exemple - serait de fait nécessaire .

L'hologramme est devenu une réalité

Autre technologie avant-gardiste présente dans le premier film, l'hologramme. Elle sert dorénavant pour ressusciter des stars décédées, conférer le don d’ubiquité à un homme politique afin qu'il procède à plusieurs meetings en même temps ou bien carrément pour dessiner les contours d'une star virtuelle créée de toute pièce. De la cantatrice Maria Callas à la star de pop japonaise Hatsune Miku, en passant par Jean-Luc Mélenchon, les exemples ne manquent pas.

Dialoguer dans l'espace de cette manière, comme le fameux appel à l'aide lancé par l'hologramme de la princesse Leia, apparaît néanmoins comme peu crédible. "Le signal radio mettrait des centaines d'années pour arriver jusqu'à un interlocuteur se trouvant à l'autre bout de l'Univers. Il serait impossible de tenir une conversation en temps réel", souligne Roland Lehoucq.

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

C-3PO ne sera bientôt plus de la science-fiction

Pour ce qui est des robots, qu'ils soient bipèdes ou dotés de parole humaine, cela n'est plus de science-fiction. Petit à petit, ils acquièrent, avec l'aide de l'Homme, de plus en plus de compétences. Après avoir appris à se déplacer, s'exprimer, reconnaître et même sentir, les chercheurs en robotique s'échinent à leur conférer le sens du toucher ou à leur faire ressentir les émotions humaines. 

Enfin, concernant les vaisseaux spatiaux, Elon Musk, le patron de SpaceX, est déjà sur le coup. Mais Falcon Heavy, pourtant aujourd'hui la fusée la plus puissante du monde, est encore loin d'atteindre la vitesse de la lumière. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Covid-19 : l'instauration du couvre-feu validée par le Conseil d'Etat

EN DIRECT - Présidentielle américaine : revivez la dernière confrontation entre Donald Trump et Joe Biden

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : le père à l'origine de la mobilisation en détention provisoire

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent