Salon E3 du jeu vidéo à Los Angeles : on a testé Minecraft Earth sur mobile, les pixels s'invitent dans votre réalité

High-tech

MONDE PARALLÈLE - Jeu le plus téléchargé et joué, Minecraft va bientôt se décliner en version mobile et réalité augmentée. Nous avons profité cette semaine du salon E3 du jeu vidéo pour transposer cette réalité vidéoludique dans la nôtre. Et cela fonctionne plutôt pas mal !

Un mur érigé au milieu de la cuisine, des poules dans votre salon qui courent partout et un bâtiment de deux étages dans la chambre. Non, vous ne délirez pas. Vous serez peut-être en train de jouer d'ici peu à la version mobile de Minecraft Earth.

Le célèbre jeu de construction pixelisé fête ses 10 ans avec le titre honorifique de "jeu vidéo le plus vendu au monde", du haut de ses 176 millions d'unités. Mais du côté de son créateur, Mojang, on ne cache pas qu'on rêve de faire mieux. Et pour cela, comme souvent, on mise sur le réservoir de joueurs sur smartphone qui fait tant fantasmer l'industrie actuellement. Pour amener Minecraft à une plus large audience, ses créateurs ont donc eu l'idée d'en réaliser une déclinaison anniversaire sur smartphone et tablette. "Nous pensons que la réalité augmentée est la meilleure expérience pour découvrir Minecraft",  explique à LCI Torfi Olafsson, le "Game Director" de Minecraft Earth.

Lire aussi

Assez inattendu

Et sur mobile, Minecraft Earth s'avère assez inattendu. Certes, il reprend totalement les principes du jeu initial, à savoir ramasser des éléments, construire des bâtiments ou gérer ses personnages. Sauf que cette fois-ci, le monde de Minecraft vient se mêler au vôtre via la réalité augmentée.

Le jeu se décline en plusieurs parties. La principale consiste à se balader, appli ouverte, et à regarder autour de soi pour trouver des coffres contenant des éléments de construction (Tappables en anglais). Mojang utilise les cartes "open street map" pour cartographier votre aire de jeu et connaître les endroits intéressants où positionner les coffres, tout en se référant aux endroits où l'on trouve aussi beaucoup de personnes susceptibles d'être des joueurs. Il sera en effet possible d'être plusieurs à ramasser un coffre au même endroit. Car il apparaît simultanément pour une durée déterminée.

Il est également possible de ramener des animaux virtuels chez soi et les gérer (Mobs) après les avoir récupérés par le biais des "Adventures", des mini-missions en réalité augmentée qui permettent de collecter des ressources, des animaux, monstres, etc.

Gratuit et conçu sur les bases du Minecraft traditionnel

Lors du salon E3 du jeu vidéo à Los Angeles, nous avons eu le droit cette semaine de tester une session de jeu avec une construction déjà accessible en réalité augmentée. Nous avions tout loisir de la détruire, de la modifier, de la compléter, de nourrir les animaux qui avançaient vers nous. Puis une aventure est arrivée et il a fallu tuer une araignée puis des sortes de bonhommes verts. On retrouve bien l'esprit Minecraft avec des briques en pixels. C'est assez fun de les ajouter à notre environnement bien réel. Les mini-jeux sont quant à eux plutôt drôles lorsqu'on est plusieurs. 

En résumé, cette version mobile reprend les fondamentaux du jeu initial et quelques contenus additionnels. "Nous écouterons la communauté pour les ajouts", promet Torfi Olafsson qui indique néanmoins que certaines extensions comme The End et The Nether ne seront pas disponibles. Quo qu'il en soit, les fans vont se délecter de cette évolution anniversaire. Pour les autres, les réflexes de balade engendrés par Pokemon GO pourraient fonctionner.

En vidéo

Les principaux salons high-tech de l'année

Le jeu sera gratuit, sans aucun contenu premium payant. Une démo jouable sera disponible cet été sur iOS et Android avant une sortie un peu plus tard dans l'année. Pour pouvoir participer à la phase de test, il suffit de s'inscrire sur : www.minecraft.net

Lire et commenter