"Stranger Things Le jeu" sort le 4 juillet : comment Netflix s'est lancé dans le jeu vidéo

High-tech

A LA DEMANDE - Netflix a profité cette semaine du salon E3 de Los Angeles pour confirmer son arrivée dans le jeu vidéo en dévoilant deux prochains titres pour consoles, supports mobiles et Nintendo Switch. Deux jeux tirés de ses séries "Stranger Things" et "Dark Crystal" et que la firme de streaming a bien pris le temps de soigner en allant chercher des spécialistes de la conception.

Si Google était officiellement absent, mais caché dans l'espace YouTube pour faire tester Stadia, son service de "cloud gaming" (jeu vidéo en streaming)  "sous le manteau", Netflix n'a de son côté pas manqué l'occasion d'entrer de plain-pied dans le jeu (vidéo). Le géant du streaming vidéo a en effet profité cette semaine d'une table-ronde qui lui était consacrée au salon E3 de Los Angeles pour dévoiler sa ligne de conduite pour s'implanter durablement dans le secteur.

Représenté par Chris Lee, directeur du jeu vidéo et des expériences interactives, Netflix a notamment détaillé la genèse du projet et les premiers jeux qui vont voir le jour. "L'idée est venue après le succès rencontré par la saison 1 de Stranger Things. Il y avait énormément de merchandising. Des livres, des tasses, des figurines, des livres… Nous nous sommes demandé ce que nous pouvions faire de plus. Et l'idée du jeu vidéo est venue", raconte-t-il, en avouant que la société a vite compris qu'elle ne pouvait se lancer seule dans l'aventure.

Lire aussi

A la différence de Google ou Amazon, il ne faut donc pas s'attendre à la création d'un studio de développement de jeux made in Netflix. L'entreprise californienne va en fait s'appuyer sur le savoir-faire de studios de création. A commencer par BonusXP, un studio texan qui a la lourde responsabilité de mettre en forme Stranger Things 3 Le jeu qui sortira le 4 juillet (console, PC, iOS et Android) pour accompagner la saison 3 de la série. "Nous avons été impliqués dans le projet de conception dès le début", souligne Paul Dichter, scénariste de Stranger Things. "Les personnages de la série sont des gamers en herbe. Ils vont à la salle d'Arcade et rêvent de posséder la console Atari dans la première saison. Et nous aussi, nous sommes des joueurs." "Pour vous lancer dans le jeu vidéo, vous devez être vraiment gamers," ajoute Chris Lee. "Pour que ce soit réussi, il faut que la démarche soit sincère".

Stranger Things 3 est en fait le second jeu tiré de la série. Il reprend les codes des jeux pixellisés des années 1980, l'atmosphère, la musique, le tout avec les éléments du programme (ville, personnages, monstres, etc.). Dave Pottinger, patron de BonusXP, a expliqué que les équipes avaient dû créer une fausse démo pour tester la jouabilité afin de ne pas dévoiler l'intrigue de la prochaine saison. Les joueurs y trouveront du contenu complémentaire "pour aller au-delà et avoir des choses à découvrir". Ils traverseront différentes zones de la ville, pourront passer d'un personnage à un autre pour résoudre les quêtes parallèles ou évoluer en mode coopératif. "Nous avons vérifié chaque mission, les dialogues ou encore l'évolution de l'histoire pour être sûrs que cela correspondait à l'esprit de Stranger Things", révèle Paul Dichter. 'Il fallait une collaboration forte."

Faire confiance à des partenaires au talent reconnu

Autre jeu en préparation par BonusXP, Dark Crystal Age of Resistance Tactics. Ce sera une adaptation de la série Netflix Originals, elle-même tirée du film de 1982 qui a marqué une génération avec son monde heroic fantasy et ses marionnettes. 'Nous avions un autre genre de stress sur ce projet car l'univers était connu et a ses fans", se rappelle Dave Pottinger. 

Pour parfaire le scénario et le jeu, les équipes de Netflix ont fait appel à The Henson Company (du réalisateur Jim Henson), détentrice des droits du film et de son univers. "Ils sont venus voir les marionnettes pour prendre des photos et des vidéos. Ils voulaient être sûrs que cela reste fidèle au film et à la série", glisse Stephanie Wise, en charge de l'interactivité. Le jeu de stratégie et tactique arrivera sur Nintendo Switch d'ici à la fin de l'année. Comme Stranger Things qui propose du contenu en complément de la série, Dark Crystal a choisi de développer bien mieux les différents clans croisés dans la saga, chose qui ne pouvait pas être réalisée sur petit ou grand écran.

D'autres jeux en préparation

Netflix avance donc ses pions patiemment et sur la pointe des pieds, loin des ambitions de blockbusters. En misant sur des partenariat, le roi du streaming ne s'aliène pas non plus le milieu vidéoludique. "Nous voulons aider nos partenaires pour que le jeu vidéo soit sur de bons rails", martèle Chris Lee. "Pour tous nos jeux, nous avons passé beaucoup de temps avec les créateurs et développeurs afin de définir les contours que nous souhaitions réaliser. Et nous avons aussi des shows qui permettent des glissements faciles vers le jeu vidéo." 

Le ténor de la SVOD ne semble pas décidé à s'arrêter en si bonne voie : un nouveau jeu autour de Stranger Things est déjà attendu sur mobile pour 2020. Il devrait s'agir d'un jeu en réalité augmentée à la manière d'un Pokémon GO ou du futur jeu Harry Potter. 

Partout dans le monde, vous pourrez ainsi lutter contre les forces du Monde à l'envers qui vous entoure et les éliminer à plusieurs. L'univers de Stranger Things devrait aussi basculer dans une mise à jour de Fortnite.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter