Barre de son, enceintes cachées... : la révolution du son dans votre voiture est en marche

High-tech
DirectLCI
MUSIQUE - Au Mondial de l’Auto, les concept-cars font parler d’eux avec leurs lignes futuristes et leurs équipements innovants qui préfigurent la voiture de demain. Si, au cœur de ces visions, l’écran semble incontournable, le son devient aussi un élément clé pour embellir ces nouveaux cocons. Et le spécialiste français Focal a, lui aussi, sa vision sonore du futur.

Depuis quelques années, l’automobile accélère sa révolution. Cela passe par la motorisation devenue de plus en plus électrique, par l’approche qui bascule du côté de la voiture sans chauffeur et fait miroiter bien plus de divertissements à bord pour le conducteur. 


Par le divertissement, on tend souvent à croire que l’écran va prendre toute sa pleine mesure dans l’habitacle, devenir le cœur de la conduite autonome et des activités nouvellement proposées aux personnes à bord. Mais ce serait un peu oublié rapidement que pour aller avec l’image, il faut souvent du son. Et ça, c’est la spécialité de Focal, le Français qui murmure de plus en plus aux oreilles des passagers. Ici aussi, on a compris que la révolution de la voiture aurait une dimension sonore.

La place prépondérante du son dans l'habitacle

Depuis deux-trois ans, Focal a ainsi noué des partenariats avec de grands constructeurs pour s’implanter d’abord dans la 3008 de Peugeot, puis dans les modèles suivants comme la 5008. Pour ne pas oublier les passagers à l’arrière, la marque a aussi innové en positionnant des haut-parleurs dans les montants arrière du pare-brise de la DS 7. La signature sonore de l'entreprise stéphanoise est même devenue un argument de vente pour des véhicules et d’achat pour ceux qui cherchent une expérience totale.


Lors du Mondial de l’Auto, le spécialiste du son affiche également fièrement sa collaboration avec deux des concept-cars les plus en vus du salon. “Avec la conduite autonome, on va faire autre chose, regarder des écrans, écouter différemment la musique”, prédit à LCI Sébastien Dumas, directeur de la marque et de la communication de Focal JMLab.

La marque de casque a ainsi apporté sa contribution à la e-Legend de Peugeot, la version revisitée de la 504, avec ses lignes emblématiques et son design futuriste. A l’intérieur, Focal a placé une barre de son à l’avant avec huit petits haut-parleurs de medium grave et deux aigus sur les côtés. “Cela préfigure de l’écoute de demain dans la voiture où il n’y aura plus rien dans les portières. On va vers une nouvelle façon d’écouter autour du mapping et du zoning”, explique Sébastien Dumas.


Car, désormais, l’idée sera d’offrir à chaque personne à bord sa propre expérience sonore sans que cela ne gêne les autres. La voix du GPS sera par exemple orientée à destination du seul conducteur tandis que le passager pourra écouter autre chose. "On sait qu’à terme, l’assise et les usages vont changer, comme la conduite autonome. On ne sera sans doute plus face à la route, peut-être dans des habitacles différents, voire en mode salon. Si on ne conduit plus, on fera autre chose, regarder des écrans, écouter de la musique différemment sans perturbation. Le son doit aussi répondre à ces évolutions", ajoute Sébastien Dumas.

Le futur ? Chacun son expérience sonore dans une même voiture

Focal s’est aussi invité à bord de la DS X e-Tense, un véhicule encore plus futuriste, qu’on ne verra sans doute pas avant 2035, avec son look massif façon Batmobile et, entre autres, un espace fauteuil molletonné et des rangements (on parle même d’une possible cafetière cachée derrière la paroi). C’est là que la firme française a caché dans le bois et le cuir de l’habitacle sa barre de son en miniaturisant cinq haut-parleurs, invisibles de prime abord et capables de dispatcher un son rond et de qualité. 


"Nous avons voulu exprimer une notion d’enveloppement sonore dans cette bulle”, avance Sébastien Dumas qui, comme pour la Peugeot E-Legend, reconnaît que les ingénieurs de Focal ont eu toute liberté de créativité. “On a été emmené très tôt à bord du projet. On a alors pu se dire ‘comment serait l’écoute à ce moment-là, demain, pour tel ou tel usage’”, apprécie-t-il. “Il faut imaginer cette notion d’environnement sonore dans un espace qui va être bouleversé".

Fort de 40 ans de recherche en acoustique, la société a de multiples projets de recherche fondamentale sur la différenciation d’écoute, même en espace restreint, qui trouvent leur pleine expression dans ces concept cars et dans l’approche de la voiture de demain, mais pas seulement.  “On est dans une aire d’expérimentation et c’est formidable pour nous qui aimons rechercher et innover. Ce sont des idées folles pour le moment, mais on sait qu’il y a une véritable façon de se réapproprier le son dans la voiture, de le vivre différemment et on est heureux d’y contribuer. On veut le faire sans oublier nos fondamentaux qui sont autour de la qualité avant l’usage”, conclut Sébastien Dumas.

Le Mondial de l'auto se poursuit jusqu'au dimanche 14 octobre au Parc des expositions de Paris.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter