Samsung Galaxy S9 et S9+ : ce que l'on sait d'eux avant le MWC 2018

Samsung Galaxy S9 et S9+ : ce que l'on sait d'eux avant le MWC 2018
High-tech
DirectLCI
RUMEURS – Ils seront révélés ce dimanche 25 février, à la veille de l’ouverture du Mobile World Congress de Barcelone, le salon de la téléphonie mobile. Mais on en sait déjà beaucoup des prochains Galaxy S9 et S9+, les fers de lance de Samsung pour répondre à l’iPhone X. Tour d’horizon des prochains appareils du sud-coréen.

Encore deux petites semaines à tenir avant de voir le tout dernier smartphone signé Samsung. La firme sud-coréenne a lancé les invitations pour le dimanche 25 février à 18h et, depuis Barcelone, elle devrait donc dévoiler son tout dernier Galaxy S9 et son grand frère le S9+. Les deux prochains appareils haut de gamme de la marque veulent éclipser un peu l’iPhone X qui truste les discussions depuis son lancement en novembre dernier.

Samsung a donc choisi le Mobile World Congress qui se tient du 26 février au 1er mars comme intronisation à son nouveau smartphone sur lesquels tous les yeux du monde de la téléphonie mobile seront braqués en l’absence habituelle d’Apple sur le salon. Et comme son rival, Samsung attise les rumeurs. Que verra-t-on, qu’est-ce qui tient du fantasme ? On fait le point sur ce qu’on sait ou croit savoir des prochains Galaxy S9 et S9+.

Design

Après le renouveau du Galaxy S8, il ne faut pas attendre de révolution pour le S9. Plusieurs rumeurs, relayant des sources internes des entreprises de fabrication, évoquent un design identique. On trouverait bien un large écran Super Amoled de 5,8 pouces recouvrant la quasi-totalité de la façade avant du S9 (format 18:9), avec des bords arrondis. Le S9+ s’enorgueillirait d’une diagonale de 6,2 pouces. Par rapport à la gamme S8, la différence serait à peine visible, de l’ordre de quelques dixièmes de millimètre en moins pour les nouveaux venus (-1,3 mm en longueur pour le S9 ; -1,8 mm pour le S9+). Mais ils seraient plus larges (de 0,4 à 0,6 mm) et plus épais (0,4 mm).


Le capteur d’empreinte digitale bascule à l’arrière au centre. Deux haut-parleurs stéréo font leur apparition. Les deux produits seraient hautement étanches et résistants à la poussière (IP68). Le bouton permettant de déclencher Bixby, l’assistant vocal maison, est également prévu. Et surprise pour un ténor du marché : la prise jack serait encore de l’aventure à côté du port USB Type-C pour la charge rapide.


Ci-dessous un rendu réalisé par le site 91Mobiles et @OnLeaks, célèbre compte Twitter bien informé

Sous le capot

Les deux modèles devraient embarquer une puce Exynos 9810 pour les déclinaisons européennes (Qualcomm Snapdragon 845 aux Etats-Unis). En revanche, la suite de la fiche technique diffère pour les deux smartphones. Le Galaxy S9 devrait se contenter de 4 Go de RAM et 64 Go de stockage quand le Galaxy S9+ afficherait 6 Go de RAM et 128 Go de stockage interne. On évoque aussi un modèle à 256 Go comme chez Apple. Les problèmes de batterie rencontrés par le Galaxy Note7 n’auront freiné qu’un temps la frénésie et la gourmandise de Samsung en matière d’autonomie. Selon plusieurs sources, les S9 et S9+, ou au moins ce dernier, seraient équipés d’une batterie de 4 000 mAh. Mais il semble plus probable que Samsung se contente d’une batterie de 3 000 mAh comme pour les S8/S8+.

Photo et vidéo

C’est l'une des choses dont on est sûr : il y a du changement à attendre de ce côté. Le slogan de la conférence n’est autre que "The Camera. Reimagined" ("L’appareil photo réinventé", pourrait-on traduire). Comme chez Apple, Samsung ferait une différenciation entre ses modèles de Galaxy S. L’appareil photo proposerait un capteur de 12 MP avec une ouverture variable de (f/1.5 –la plus basse du marché- à f/2.4) sur les deux smartphones. Il s'agirait d'un nouveau capteur baptisé ISOCELL Bright, avec la technologie Tetracell qui améliore grandement la prise en très basse lumière. Le Galaxy S9+ y ajouterait un second capteur de 12 MP, également à l’arrière, avec une ouverture fixe. Il serait positionné verticalement cette fois, au centre juste au-dessus du capteur d’empreinte. En façade pour les deux, une caméra selfie à 8 MP. 


Le S9+ serait capable de filmer en 480 fps pour des ultra-ralentis. On ne sait pas si la fonctionnalité est aussi prévue sur le S9. Mais il serait possible d’injecter des séquences en slow-motion même au cours d’un enregistrement vidéo classique. Et la caméra serait aussi dotée d’un mode de déclenchement automatique pour filmer au ralenti. De quoi ravir les sportifs et artistes. On peut également s'attendre à la possibilité de filmer en UHD.

Reconnaissance faciale

On se souvient du fiasco de la reconnaissance faciale introduite sur les Galaxy S8/S8+ avec le scanner d’iris et qui avait été piraté en très peu de temps, à l’aide d’une simple photo. Samsung aurait revu sa copie pour obtenir une véritable fonctionnalité capable de rivaliser avec le Face ID d’Apple. Pour cela, la firme asiatique compterait sur le processeur Snapdragon 845 de Qualcomm qui permet la cartographie en 3D du visage à l’aide de 50 000 points infrarouge (plus que les 30 000 de la caméra TrueDepth de l’iPhone X). Reste à savoir si cela fonctionnera aussi bien avec le processeur Exynos des modèles attendus en France.

Couleurs

Du traditionnel et de la nouveauté. Le noir et l'argent semblent des valeurs sûres. Quelques vidéos volées laissent planer le doute sur l’arrivée d’une version mauve. Et l’invitation de Samsung pour la conférence, avec son 9 en dégradé de violet, renforce un peu l’idée. On évoque aussi un bleu et une version or.

Et aussi...

Les Animoji ont fait beaucoup pour la hype autour de l’iPhone X, Apple s’en servant pour sa publicité. Samsung aurait préparé la réplique avec une fonctionnalité quasi-identique autour des emoji animés capables de suivre les mouvements du visage. Les Galaxy S9/S9+ auront leur nouveau DeX, un dock qui permet de transformer son smartphone en PC en le raccordant à un écran, un clavier et une souris. Baptisé DeX Pad cette fois, il pourrait bien servir de trackpad.

Prix

Si les prix ne s’envoleront pas autant que pour le Galaxy Note8 (1 000 euros), on se situe encore dans la fourchette haute du marché. Et si l’on en croit le directeur de Samsung Chine, il faut même attendre un coup de tonnerre : "Le prix de vente du Samsung Galaxy S9 sera le plus bas du monde", a-t-il déclaré. Plus bas que quoi ? Que l’iPhone X et ses 1159 € ou que les OnePlus 5T et autres Honor View 10 qui proposent des produits quasi-similaires à moins de 500 € ?  Mais, là encore, les rumeurs sont contradictoires. TechRadar et ETnews annoncent que le Galaxy S9 sera vendu plus cher que son prédécesseur, aux environs de 900 euros.


Les précommandes devraient débuter entre la première semaine de mars pour une disponibilité dans la seconde quinzaine du mois.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter