SCAR, le chien-robot fait ses premiers à Nancy

SCAR, le chien-robot fait ses premiers à Nancy
High-tech

TOUTOU NUMÉRIQUE - Depuis la rentrée, on croise un nouvel élève dans les couloirs de l’Ecole des mines de Nancy : un chien-robot considéré comme une merveille de technologie.

Il s'appelle SCAR pour "Système complexe d'assistance robotisée". Il ne rapportera pas une balle si vous la lui lancez. Mais il peut faire bien d'autres choses. Scar est un robot-chien. Acheté 80.000 euros à la célèbre société américaine Boston Dynamics, il vient d'arriver en France - à l'école des Mines de Nancy.  Initialement conçu à la demande de l’armée américaine pour remplacer l’homme dans les zones à risque, Scar trouvera d'autres usages en France.

De couleur jaune et haut sur pattes, mesurant 1m pour un poids de 32,5 kg , le " toutou électronique" est plus mobile qu’un robot humanoïde grâce à ses 4 pattes, et donc plus performant sur des terrains accidentés. Ses 5 caméras lui permettent aussi de prendre des mesures ou d’effectuer des relevés cartographiques. 

Utile pour l'industrie nucléaire ?

Plusieurs organismes français financent le développement de "Scar", notamment l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) qui espère l’intégrer à son projet -controversé - d’enfouissement souterrain de déchets nucléaires à Bure (Meuse), où il pourrait effectuer des tâches trop dangereuses pour l’homme. 

Pour le département robotique de l’Ecole des Mines, l’avenir du chien-robot réside dans les nombreuses applications civiles dont il va pouvoir être doté. A Bangkok, l’un d’entre eux a distribué du gel hydroalcoolique dans un centre commercial. Il pourrait également servir de chien d’aveugle.

 

Mais dans l’immédiat, les élèves-ingénieurs de Nancy ont un premier défi à relever : donner une tête à "Scar" et lui apprendre à danser… 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un reconfinement "à la Française" envisagé outre-Manche

L’ŒIL DE LAURENCE HAÏM - "Il se passe quelque chose au Texas"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : une troisième personne en garde à vue

Olivier Véran a-t-il affirmé que "c’est le confinement qui provoque la circulation du virus" ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent