SFR porte plainte contre Free pour "concurrence déloyale"

High-tech

TÉLÉPHONIE - La guerre entre les opérateurs continue. La filiale de Vivendi a porté plainte contre la firme de Xaviel Niel pour concurrence déloyale. SFR réclame plusieurs dizaine de millions d'euros à Free.

Quand y'en a plus, y'en a encore. Alors qu'on apprenait hier, jeudi 28 août, que SFR et Free avaient réglé leur contentieux avec Bouygues Telecom , on découvre aujourd'hui, vendredi 29, que SFR, filiale de Vivendi vendue à Numericable, avait récemment déposé plainte contre Free pour concurrence déloyale, révèle BMFTV .

Les critiques acerbes de Free ne passent pas

L'opérateur au carré rouge réclame plusieurs dizaines de millions d'euros de dommages et intérêts. La raison ? Les dénigrements du trublion de la téléphonie mobile au lancement de Free Mobile, ainsi que par la suite, ne passent pas. La petite phrase de Xavier Niel lors de la conférence de presse inaugurale de janvier 2012 - "On en a ras le bol de se faire arnaquer avec les prix les plus élevés d’Europe !" - n'est visiblement pas passée. Il est vrai que traiter les clients des autres opérateurs - dont SFR - de "pigeons", cela n'augure pas de relations détendues sur le marché…

SFR suit en cela Bouygues Telecom, qui avait lui-même déposé une plainte similaire en février 2013 et obtenu pas moins de 20 millions d'euros. Free avait ensuite fait appel mais le règlement amiable qui vient d'être signé met fin à la bisbille. Il en va autrement du côté de chez SFR chez qui, apparemment, le temps ne fait pas oublier les douleurs. Après tout, la vengeance est un plat qui se mange froid.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter