Shenzhen : quand la Chine s'est éveillée

Shenzhen : quand la Chine s'est éveillée

High-tech
DirectLCI
1/7 Les nuages et la pollution omniprésents tendent à boucher la vue à seulement quelques centaines de mètres.

JSZ/Metronews

2/7 Dès que l'on sort du centre-ville, l'urbanisation est beaucoup moins présente, mais subsistent toujours des traces de la forte industrialisation, comme ici avec ces lignes électriques.

JSZ/Metronews

3/7 Il n'est pas rare de voir des infrastructures non achevées. Ici, ces piles n'attendent plus que le tablier pour terminer la construction d'un pont.

JSZ/Metronews

4/7 Le long des routes, les chantiers sont omniprésents. Qu'il s'agissent de gratte-ciels ou de bâtiments plus modestes, ils sont la preuve que la ville ne cesse de grossir.

JSZ/Metronews

5/7 En dehors du centre, on aperçoit régulièrement des logements de fortune construits en bois ou en tôles.

JSZ/Metronews

6/7 Impossible de visiter Shenzhen sans penser que l'on y a vu plus de grues que d'immeubles.

JSZ/Metronews

7/7 Ici à Huizhou, au nord-est de Shenzhen, les tours fleurissent les unes à côté des autres, pour accueillir de nouveaux habitants, sans cesse plus nombreux.

JSZ/Metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles