One Plus 5T, Samsung A8, Honor View 10… La guerre des écrans sans bords est déclarée

TECH
DirectLCI
SMARTPHONE – 2017 a donné le la, 2018 va confirmer. Les smartphones repoussent de plus en plus les limites de l'écran pour le laisser prendre sa pleine mesure tandis que les formats stagnent. Une tendance du "borderless" qui se généralise chez les ténors comme chez les plus petits constructeurs.

On ne parle plus que de ça : un smartphone avec écran intégral, sans bords ou limités. Le Samsung Galaxy S6 Edge avait ouvert la voie pour le grand public en faisant déborder son écran sur le côté pour offrir davantage de fonctionnalités. L'innovation a fait des émules et les bords ont repoussé les limites des smartphones cette année pour atteindre des ratios écran-surface proches des 90%. Samsung a même donné un nom à son écran sans bord (ou borderless) baptisé Infinity Display qui a été généralisé au premier modèle 2018, le Galaxy A8. Quelque 130 millions de ces smartphones nouvelle tendance ont été mis sur le marché en 2017. Les experts en attendent près de 900 millions cette année. De quoi devenir une habitude et non plus le privilège de quelques-uns. Car le haut de gamme n'est pas le seul concerné. 


Si certains smartphones affichent des ratios impressionnants, il faut néanmoins différencier deux catégories : ceux qui élargissent l'écran au maximum et gardent des bordures en haut et en bas ; ceux qui cherchent à étendre l’écran à l'ensemble de la surface. Ces derniers affichent désormais un nouveau format 18:9 bien pratique pour profiter de la vidéo - avec la qualité OLED en prime bien souvent ! - quand les applis ont été parfaitement adaptées aux nouvelles dimensions.

Qu'apporte l'écran sans bord ?

Longtemps les plus grands écrans furent réservés aux phablets, cet appareil à mi-chemin entre une tablette et un smartphone, dépassant généralement les 5,5 - 6 pouces. Format élargi et donc écran taillé pour voir tout en plus grand : confort de lecture, de visionnage de vidéo, écran de meilleures qualité et résolution, tout est réuni pour justifier souvent le prix plus élevé. Sauf que les fabricants sont désormais capables de faire la même chose dans un format réduit. Ainsi l'iPhone X d'Apple avec son écran de 5,8 pouces tient mieux dans la poche que l'iPhone 8 Plus qui n'affiche que 5,5 pouces de diagonale. Ce dernier s'avérait cependant plus large et donc plus pratique pour la lecture. Le Galaxy S8 a, lui, la même largeur que le S7 et s'est juste agrandi en longueur comme c'est souvent le cas.


Une croissance en hauteur et rarement en largeur pour des questions de confort de prise en main. Vous pourrez lire un message en entier plus facilement, afficher une plus longue liste de mails, mais ils seront plus denses. Et pour les applis, il faut que leur design ait été pensé pour s'adapter à ces nouvelles dimensions, notamment les vidéos qui doivent encore parfois afficher de larges bandes noires sur le côté, gâchant parfois le bénéfice du 18:9.


Si le Samsung Galaxy S6 Edge annonçait un ratio écran-taille de 71,7%, celui-ci s'affiche désormais plutôt autour des 85% chez les principaux produits phares (Apple, LG, Samsung...). Certains modèles, comme le Xiaomi Mi Mix, voient même l'écran occuper 90% de la surface en façade (6,4 pouces). Avantage non négligeable d'un écran géant pour les fabricants comme les fournisseurs de contenus : le confort pousse à consommer davantage de vidéos, articles ou photos. Plus que jamais votre smartphone a des allures de téléviseur ou projecteur et voit souvent son format se réduire pour mieux tenir en main. Un écran plus grand dans un châssis plus compact, le duo gagnant du smartphone d'aujourd'hui qui laisse le beau rôle au contenu.

Pourquoi pas plus tôt ?

Chaque chose en son temps, serait-on tenté de dire. Passé du format le plus mini possible des téléphones portables, le smartphone s'est réinventé au fil des années, depuis l'écran tactile global de l'iPhone jusqu'aux écrans comprenant toute la surface d'aujourd'hui. "Depuis plus d'une décennie, notre souhait a été de créer un iPhone qui soit tout à fait visible. Un objet physique qui disparait avec l'expérience", expliquait Jony Ive, designer en chef chez Apple, lors de l'intronisation de l'iPhone X en septembre dernier. Il restait alors à cacher les éléments les plus visibles (caméra, capteur, boutons Home, haut-parleur, etc.) pour laisser la part belle à l'écran. Déplacer le capteur d'empreinte à l'arrière fut l'une des pistes. Le faire totalement disparaître une autre. La miniaturisation des éléments internes a fini de permettre l'arrivée de l'écran total. 


L'écran sans bord semble en passe de devenir le nouveau cheval de bataille de l'industrie et l'on s'attend à voir les ténors rivaliser d'efforts pour proposer le smartphone avec l'écran le plus grand possible, de la meilleure qualité possible (OLED, AMOLED ou Super Retina HD) dans le format le plus compact. Attendez-vous à voir définitivement disparaître les boutons physiques de la façade et à voir enfin le capteur d'empreinte passer sous la vitre de l'écran très prochainement quand l'identification du visage ne deviendra pas la nouvelle norme de déverrouillage. Il restera alors à régler l'inquiétude de beaucoup qui craignent qu'un écran intégral ne fasse déclencher le smartphone de manière inopiné un peu trop souvent.

Nos préférés à moins de 500 euros

Il y a évidemment l'iPhone X d'Apple ou le Samsung Galaxy Note8 qui brillent par leur écran géant, mais leur prix élevé ne les met pas à la portée de toutes les bourses. Si vous voulez vraiment vous laisser séduire par un écran sans bord sans y laisser votre chemise, voici quelques suggestions.

One Plus 5T

Arrivé fin 2017, il a les armes pour bousculer le marché. Le One Plus 5T arbore en prime un écran large AMOLED de 6 pouces (2160 x 1920 px) au ratio impressionnant de 18:9. Doté d'une reconnaissance faciale ultra-rapide, mais aussi d'un capteur d'empreinte tout aussi efficace à l'arrière, il a tout d'un grand… à moitié prix : double capteur photo à l'arrière, processeur Snapdragon 835, batterie très longue durée (3300 mAh et charge rapide), 64 ou 128 Go de stockage, 6 ou 8 Go de RAM selon le modèle. Il est ultra fin (7,3 mm) et poids plume (162 g). Deux petits manques : il n'affiche pas de norme IP 67 (résistance à l'immersion dans l'eau ou la poussière) et sa prise de photo en basse lumière est un peu poussive. Mais vous pourrez filmer en 4K, ce qui est assez rare dans cette gamme de prix.

Prix : à partir de 499 €


> Lire notre test

Honor View 10

Un des meilleurs rapports qualité-prix du marché. La filiale de Huawei s'éloigne de son habituelle cible jeune connectée en quête d'un produit milieu de gamme abordable avec ce View 10 de haut vol qui vise clairement le haut du panier. Puissant et fin (6,97 mm), équipé du dernier processeur maison (Kirin 970) avec 6 Go de RAM et 128 Go de stockage, il dispose en plus d'un écran Full HD de 6 pouces au format 18:9 qui s'avère encore plus utile lorsqu'on opte pour la navigation intuitive par tapotement. Niveau photo, il peut bomber le torse avec un double capteur de 16 (RGB) et 20 Mpx (Monochrome). Le capteur d'empreinte est resté à l'avant. Le View 10 reprend clairement les caractéristiques du Mate 10 Pro, la finition design en moins et la dalle simplement IPS Full HD, mais avec la reconnaissance faciale. 

Prix : 499 €


> Lire notre prise en main

En vidéo

Découvrez le nouvel Honor V10

A noter que le constructeur chinois a également sorti à destination des jeunes utilisateurs son Honor 7X avec un écran très large et quasiment sans bord. Il est doté d'un écran Fullview Full HD+ de quasiment 6 pouces (5,93 précisément) équivalent aux dimensions d'un smartphone de 5,5 pouces. Voici donc le premier appareil d'entrée de gamme au format 18:9 (2160 x 1080 px), avec une batterie très longue durée et une double capteur photo à l'arrière. Le tout pour seulement 299 €.

Samsung Galaxy A8

Samsung se renforce sur le milieu de gamme et revient avec ses Galaxy A. Le dernier en date reprend les éléments phares des Galaxy S7 et S8 avec notamment un écran Super AMOLED de 5,6 pouces (ratio 18,5:9 !), un processeur Exynos maison accompagné de 4 Go de RAM, d'espaces pour une 2e SIM et une carte microSD qui viendra compléter les maigres 32 Go de stockage initial. A la différence de ses rivaux, le Galaxy A8 annonce la certification IP68 étanchéité et poussière. Sa batterie de 3000 mAh suffit à lui offrir une durée de vie plutôt correcte avant d'opter pour la charge rapide. La prise en main est agréable malgré une épaisseur conséquente (8,4 mm), la photo de très bonne qualité grâce au double capteur avant pour les selfies. A l'arrière, un seul capteur de 16 Mpx avec une focale à f/1.7 idéale en basse lumière. On aime le design alu et verre très élégant. Petite spécificité pour dégager l'écran : le haut-parleur est situé sur le côté droit.

Prix : 499 €


> Lire notre prise en main

Archos Diamond Omega

Archos a décidé de monter en gamme et le fait plutôt bien. Le Diamond Omega est un produit plutôt design et puissant. S'il arbore un écran borderless de 5,7 pouces, c'est avec un ratio 17:9. A la différence de ses concurrents, le Diamond Omega se contente d'une dalle IPS Full HD+ (2040 x 1080 px), mais le rendu est plutôt agréable au visionnage de vidéo ou de photo. Sous sa coque en verre, il est équipé du processeur Snapdragon 835 de Qualcomm, de 8 Go de RAM et de 128 Go de stockage. Niveau autonomie, la batterie est de 3100 mAh. Vous y trouverez un double capteur photo à l'avant, mais aussi à l'arrière avec à chaque fois la disponibilité du mode portrait (12 Mpx + 23 Mpx). Le capteur d'empreinte a, lui aussi, été basculé à l'arrière. Il a opté pour la disparition de la prise jack.

Prix : 499 €

Echo Horizon

Il y a décidément de l'écran borderless pour tous les budgets. C'est ce que veut prouver Echo avec son Horizon vendu 170 €. A ce prix-là, pas d'écran OLED ou de technologie folle. Mais l'essentiel : un écran 18:9 de 5,7 pouces en HD+ (720 x 1440 px) qui se montre bien pâlichon à côté de la concurrence, mais qui justifie son prix. Côté photo, on est sur du basique : un double capteur de 13 et 2 Mpx, suffisant pour utiliser l'effet bokeh. A noter qu'un double capteur photo (8+2 Mpx) à l'avant va ravir les amateurs de selfie. Le Horizon tourne sous Android 7.0 Nougat avec 3 Go de RAM et 32 Go de stockage qu'une carte microSD peut venir soutenir (jusqu'à 128 Go). La batterie est plutôt correcte (2940 mAh). On aime son design irisé. Dommage que l'appareil soit un peu lourd en main.

Prix : 170 € - Disponible en blanc, noir et bleu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter