Snapchat, pas si confidentiel que ça, aurait trompé ses utilisateurs

Snapchat, pas si confidentiel que ça, aurait trompé ses utilisateurs

High-tech
DirectLCI
RESEAUX SOCIAUX – Le service de communication éphémère Snapchat ne serait pas aussi performant en matière de sécurité qu'il le prétend : les messages pourraient être sauvegardés, et l'entreprise est même accusée d'avoir récupéré des données à l'insu de ses utilisateurs.

Votre message s'autodétruira dans 10 secondes… ou pas. L'application Snapchat , censée permettre d'envoyer des messages, photos et vidéos éphémères, vient de se faire remonter les bretelles par la Federal Trade Commission (FTC), gendarme américain de la concurrence. Selon la FTC, l'entreprise, qui a annoncé il y a quelques jours qu'elle allait lancer un nouveau service de messagerie instantanée et de chat vidéo , ne garantirait pas à ses utilisateurs un niveau de sécurité et de confidentialité suffisant.

En perpétuelle croissance depuis son lancement en septembre 2011, Snapchat inquiète de plus en plus les observateurs, notamment car le service donne aux adolescents, les principales cibles, une fausse impression de confidentialité. Elle aurait ainsi trompé les quelque 50 millions de "snapchateurs", négligeant notamment de préciser que les "snaps" pouvaient être sauvés indéfiniment, en utilisant d'autres applications.

Noms et numéros de téléphone volés

En termes de sécurité, l'entreprise américaine a aussi failli : le service "Find a Friend" aurait ainsi été piraté, permettant aux "hackers" de voler les noms et les numéros de téléphones de 4,6 millions d'utilisateurs. Autre accusation de la FTC : Snapchat aurait collecté, à leur insu, les contacts des carnets d'adresses de ses utilisateurs possédant un iPhone, un iPad ou un iPod.

Pour l'heure, on ignore si une amende sera adressée à l'entreprise, mais elle pourrait bel et bien faire l'objet de sanctions financières, dans la mesure où elle ne semble pas avoir respecté les garanties qu'elle affirmait offrir : "Si une entreprise vend un service basé sur la sécurité et la confidentialité, c'est crucial qu'elle tienne ses promesses", a estimé la présidente de la FTC, Edith Ramirez, dans un communiqué.

Snapchat s'est tout de même fendu d'un communiqué dans lequel elle promet de répondre aux questions soulevées par la FTC et assure qu'elle va renforcer sa sécurité. Des promesses éphémères, elles aussi ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter