Sonos Beam : la barre de son qui va rendre votre salon intelligent

Sonos Beam : la barre de son qui va rendre votre salon intelligent

High-tech
DirectLCI
ON A TESTÉ - La mode est aux enceintes connectées avec assistants vocaux en tout genre. Seul le coin télé qui était encore un peu lésé. Sonos se place sur ce créneau avec sa Beam, une barre de son de qualité, compacte et qui embarque notamment Alexa, l’assistant vocal multitâche d’Amazon.

Mise à jour du 12 juillet : AirPlay 2 est désormais disponible pour la Sonos Beam ainsi que pour Sonos One, Playbase et la Play:5 (2e génération). Il suffit de mettre à jour l'application Sonos.



Les petits intérieurs peuvent désormais avoir leur barre de son Sonos. Le spécialiste du son sort le 17 juillet sa Beam, un modèle beaucoup plus compact que la Playbar (90 cm de long) et la Playbase (une plateforme à glisser sous le pied du téléviseur), et surtout moins cher. Le tout sans compromis sur la qualité et les capacités. Loin de là ! Et avec un atout de poids qui va devenir incontournable : l'assistant vocal Amazon Alexa.


Une sortie qui se fait en même temps que celle du HomePod d'Apple, une enceinte connectée à destination des fans de musique.

Qu’est-ce que c’est ?

La Beam est une barre de son pour votre système audio-TV doté de l’assistant vocal Amazon. Cela ne remplace pas totalement une installation Home Cinema (sauf à y rajouter deux enceintes Sonos One ou Play:1) mais permet d’améliorer nettement le son de la diffusion du programme TV, du film, de vos parties endiablées sur la console et de tout ce qui se raccorde à votre écran. Et même de votre musique streamée depuis votre smartphone ou tablette.


Contrairement à ses aînées, la Beam affiche des dimensions réduites de 60% (65 cm de longueur sur 10 cm de profondeur et 6,8 cm de hauteur). De quoi séduire ceux qui ne disposent pas de grands espaces ou d’immenses écrans. Disponible en noir ou en blanc, elle sait alors se faire discrète, posée sur le meuble ou accrochée au mur. Les commandes tactiles sont sur la partie supérieure et restent accessibles quel que soit le positionnement de la barre.


La Beam renferme quatre woofers (haut-parleurs pour les basses), dont deux positionnés aux extrémités et orientés à 45 degrés, et un tweeter central (pour les aigus et voix). De quoi envoyer du très bon son stéréo dans toute la pièce, même en l’absence d’un caisson de basses.

Une installation facile à réaliser

Comme les modèles précédents s’appuyant sur le wi-fi ou une connexion Ethernet, la Sonos Beam y ajoute une sortie HDMI ARC (Audio Return Channel) pour se raccorder à votre téléviseur. Tout le son passe automatiquement par là. Revers de la médaille, vous perdez l'usage d'une entrée HDMI. Pas de panique si vous ne possédez pas cette prise ARC sur votre TV, un adaptateur est fourni et permet de raccorder la Beam à la sortie optique - en perdant cependant en route les commandes vocales entre votre barre et la TV pour l'allumer ou changer de chaîne (les autres commandes vocales fonctionnent). Sinon, il vous reste la solution de passer via le câble optique directement. Votre barre de son est alors prête à "prendre possession" de votre TV et des appareils qui y sont raccordés pour en améliorer la sortie audio. 


Dernière étape pour les utilisateurs d’iPhone ou iPad : depuis l’appli Sonos, il est possible de peaufiner la configuration en calibrant le son en fonction de la spatialisation de la pièce, via la fonctionnalité Trueplay. Cela nécessite une petite déambulation dans votre pièce, smartphone en main, que vous montez ou descendez pour calibrer. Un chouia fastidieux... Puis vous vous posez dans votre canapé pour finaliser l’installation en fonction de votre position préférentielle afin que le son soit optimisé.

Du multifonction avec Alexa en soutien

D’un point de vue audio, la Sonos Beam propose un son limpide, équilibré et bien réparti dans l'espace. Sonos est avant tout spécialiste du son, mais il se défend honorablement pour de l’audio-vidéo. Sur les films d’action, vous ressentez les basses quand il le faut. Pour l’écoute musicale, elle s’adapte à tous les styles aisément, que vous soyez plutôt rap ou musique classique. Quelle que soit votre position dans la pièce, l’écoute est excellente. Depuis l’appli, il est également possible d’activer le mode "Dialogues" pour booster les voix ou, au contraire, passer en mode "Nuit" pour éviter de réveiller tout l’immeuble en limitant les variations sonores. C’est assez efficace, sans frustrer la personne qui regarde la télé.


Non seulement vous pouvez profiter du son de la TV, mais aussi des centaines de radios en ligne, de vos playlists depuis une bonne cinquantaine de services de streaming musicaux (TuneIn, Spotify, Apple Music, Soundcloud…) et de podcasts.


La Beam arrive avec un atout : la voix. Pour la première fois, le salon TV profite de l’intelligence artificielle par l’intermédiaire de l’assistant vocal Amazon Alexa intégré à la barre de son, en attendant l’arrivée de Google Assistant d’ici fin 2018. Vous accédez ainsi à tout l’univers associé d’Amazon sans besoin d’un appareil Amazon Echo ou Dot (vos courses faites de la voix, les infos, la météo, accès à Prime Music, les radios associées, LCI en vocal, podcasts, etc.). Vous contrôlez les appareils connectés de la maison qui sont reconnus et associés très facilement grâce au système d’Alexa et à l'assistant vocal qui répond plutôt bien aux ordres. Vous pouvez aussi lui poser des questions comme avec Google Assistant. Alexa est d'ailleurs le seul des trois assistants stars à s'exécuter correctement quand on lui dit : "Alexa, chante la Marseillaise !"


Et le tout s'enrichit désormais d’AirPlay 2, le système d’Apple qui permet d’envoyer directement la musique, des vidéos, podcasts, livres audio, etc. depuis son iPhone, son iPad ou son Mac sur l’enceinte sans passer par l’appli Sonos.

Prix

Plus compacte que la Playbase ou la Playbar, la Sonos Beam a réduit aussi son prix (449 € contre 799 € pour les deux autres). Avec l’assistant vocal intégré bientôt au choix et une multitude de services de streaming à disposition, la barre de son de Sonos frappe fort pour nous rendre encore plus fainéants une fois installé dans notre canapé.

Il est possible d’appairer deux enceintes Sonos One (229 € pièce) ou Play:1 (179 €) positionnées derrière votre canapé afin de créer un système Home Cinema 5.0 assez conséquent pour votre pièce (caisson de basse en sus à 799 €). Les Sonos One ont l’avantage d’embarquer Alexa et de proposer un son plus cristallin. L’appairage se fait aisément depuis l’application quel que soit le modèle. Vous pouvez même la faire fonctionner en multiroom avec tous les appareils des gammes Sonos.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter