Sony VAIO : vers la revente de la division PC

Sony VAIO : vers la revente de la division PC

DirectLCI
STRATÉGIE – Le groupe japonais pourrait se séparer de son activité PC. Déficitaire, elle doit désormais lutter contre la concurrence des tablettes et des autres appareils mobiles.

Sony va-t-il arrêter les frais dans le monde du PC ? Selon la presse japonaise, le groupe devrait annoncer rapidement la vente de sa division VAIO, active depuis près de 20 ans. La mythique marque serait elle aussi cédée, au fonds d'investissement Japan Industrial Partners.

Le quotidien économique japonais Nikkei indique un montant allant de 40 à 50 milliards de yens, soit 295 à 370 millions d'euros). Commencée en 1996, cette activité avait connu un pic de ventes de 9 millions d'unités avant de désormais plafonner à 5,80 millions. Des chiffres qui permettent au groupe de pointer à la 9e place du marché des PC avec une part de marché de seulement 1,9 %.

Une stratégie saluée en bourse

Le fonds devrait également reprendre les 1 000 salariés de la division. Il continuerait à vendre des ordinateurs sous la marque VAIO au Japon, mais pourrait interrompre leur commercialisation dans d'autres pays. Mais la chaine de télévision NHK précise que les activités à l'international pourraient être reprises par le Chinois Lenovo, nouveau propriétaire de Motorola, récemment revendu par Google.

Sony doit annoncer ses résultats financiers ce jeudi 6 février. Le groupe annoncera certainement à cette occasion la revente de ses ordinateurs VAIO. En attendant, le titre a gagné 4,57 % à la bourse de Tokyo. Un signe que les investisseurs voient d'un bon œil cette stratégie de sortir d'un marché désormais déclinant et fortement concurrencé par l'usage des tablettes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter