Spideo : la recommandation de VOD concurrente de Netflix

Spideo : la recommandation de VOD concurrente de Netflix
High-tech
DirectLCI
TECHNOLOGIES – Dans le cadre des Grands Prix de l'innovation de la ville de Paris, metronews vous propose de découvrir certains des projets sélectionnés. Aujourd'hui, zoom sur Spideo, une solution de recherche et de recommandation que vous utilisez certainement sur votre service de vidéo à la demande sans forcément le savoir.

Spideo existe depuis seulement quatre ans, mais elle est déjà présente dans de nombreux services de VOD. "Notre solution est utilisée par Canalplay en France ou encore M-GO aux Etats-Unis, Arte VOD et la prochaine box Miami de Bouygues Telecom l'intégreront prochainement", détaille à metronews Gabriel Mandelbaum, l'un des trois fondateurs de Spideo".

"L'avantage de notre solution est de fonctionner sur tous les supports, aussi bien les téléviseurs que les tablettes", argumente Gabriel Mandebaum. Concrètement, le système va se baser sur les goûts de l'utilisateur pour lui proposer des films qu'il pourrait apprécier. "Nous nous concentrons sur le contenu et pas seulement de simples statistiques, explique le patron. Le tout avec une interface intuitive qui crée une bonne expérience pour l'utilisateur".

Un développement international à l'horizon

La solution prend ainsi différentes formes en fonction de la plateforme sur laquelle elle est utilisée. Une bonne manière de se rendre compte de l'apport de la technologie et d'installer sur tablette l'application Spideo. "Notre marque n'apparait pas systématiquement sur les services qui l'utilisent, mais de plus en plus de clients le font. Elle devient une sorte de label, gage de qualité pour l'utilisateur final", se réjouit Gabriel Mandelbaum.

Avec 20 employés et déjà bien implantée en France, la société cherche désormais à se développer sur d'autres marchés : "Nous réfléchissons à ouvrir un bureau à New York, mais aussi à Berlin pour toucher le reste de l'Europe : Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni".

Une success story qui a commencé sous la forme d'une start-up incubée à Sciences Po. "Nos premières subventions venaient de Bpifrance et de Paris Innovation Amorçage . Obtenir le Grand Prix de la ville de Paris quatre ans après serait une belle manière de refermer la boucle", espère Gabriel Mandelbaum. Réponse le 2 décembre lors de la remise des prix  à laquelle tout le monde pourra assister en demandant simplement une invitation .

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter