Streaming : une enquête ouverte pour entente entre les majors du disque

Streaming : une enquête ouverte pour entente entre les majors du disque

High-tech
DirectLCI
MUSIQUE EN LIGNE — Alors qu’Apple Music vient d’être annoncé, deux Etats américains viennent d’ouvrir une enquête à l’encontre des majors. Le but est de savoir si elles s’entendent pour supprimer des sites de streaming la possibilité d’écouter gratuitement de la musique en échange de publicité.

Les maisons de disques veulent-elles interdire aux utilisateurs l’écoute gratuite de musique en streaming ? Une enquête pour pratiques anticoncurrentielles vient d’être ouverte par les Etats américains de New Yok et du Connecticut. Universal, Sony et Warner sont visées.

"Pour préserver ces bénéfices, il est important de garantir que le marché continue de se développer sans entente et autres pratiques anticoncurrentielles", a expliqué Matt Mittenthal, porte-parole du ministre de la Justice de l’Etat de New York.

Aucune preuve pour l’instant, mais la surveillance demeure

Pour l’instant, l’enquête n'a d’ailleurs pas prouvé de comportement répréhensible. Elle tente d’identifier si les trois majors s’entendent de manière illicite pour empêcher certains services de proposer des offres gratuites financées par la publicité ; Spotify ou YouTube par exemple.

Dans une lettre, D. Bruce Hoffman, avocat d’Universal Music Group, dément que son client ait conclu un accord avec Sony, Warner ou même Apple pour arrêter les accords de licences négociés avec les services de streaming. Début mai, une enquête de la Federal Trade Commission était ouverte pour savoir si Apple avait demandé cela aux majors, juste avant le lancement de sa propre offre de streaming dévoilée le 8 juin dernier et exclusivement payante.

"A ce stade, nous sommes satisfaits qu'Universal n’ait pas mis en place ou ni ne prépare des accords anticoncurrentiels pour retirer des titres musicaux des services de streaming gratuit", a commenté dans un communiqué George Jepsen, le ministre de la Justice du Connecticut. "Nous continuerons à surveiller que le marché assure la protection des consommateurs et de la concurrence", a-t-il ajouté.

EN SAVOIR +
>> Apple force-t-il Spotify à abandonner son offre gratuite ?
>> Apple Music : 11 questions que vous vous posez sur le nouveau service de streaming
>> Comparatif streaming : Apple Music face à la concurrence

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter