On a testé le Pixel 3a, le smartphone photo de Google à moins de 400 euros

High-tech

NOUVEAUTÉS - Lors de sa conférence des développeurs Google I/O qui se tient jusqu’à jeudi, la firme de Mountain View a dévoilé deux nouveaux smartphones, les Pixel 3a et 3a XL. S’ils sont bien moins dotés niveau puissance que leurs aînés, ils embarquent, en revanche, le même appareil photo plébiscité. Et à moins de 400 euros, cela peut s’apparenter à un coup de force sur le marché.

Changement dans les habitudes chez Google. La firme américaine nous avait habitués à ne dégainer qu’un seul smartphone haut de gamme -en deux tailles- chaque année. Elle accélère la cadence avec des déclinaisons afin de créer toute une famille d’appareils. Mardi, lors de la keynote d’ouverture de Google I/O, sa conférence annuelle des développeurs organisées jusqu’à ce jeudi 9 mai en Californie, Sundar Pichai, le patron du géant américain, a présenté deux nouveaux Pixel 3, versions allégées et plus abordables du photophone de pointe sorti en octobre dernier.

Lire aussi

Voici donc les Pixel 3a et Pixel 3a XL. De prime abord, ils ne se distinguent pas vraiment physiquement de leurs aînés. Ils arborent le même dos bi-matière en noir ou blanc. Mais celui du Pixel 3a (à gauche sur la photo) est fait d’un seul châssis en polycarbonate alors que le Pixel 3 (à droite) avait un dos en verre. Les deux nouveaux appareils possèdent également à l’avant un même écran OLED Full HD+ sans encoche. 

Les deux modèles sont rigoureusement dotés des mêmes spécificités et possibilités. Ils ne se différencient que par leur taille d’écran : 5,6 pouces pour le Pixel 3a et 6 pouces pour le Pixel 3a XL (contre 5,5 et 6,3 pouces pour les Pixel 3 et Pixel 3 XL). Un écran lumineux et agréable, même en plein soleil, qui profite surtout de la technologie d’adaptation à la luminosité environnante. Les contours d’écran sont plus imposants que sur les Pixel 3, les deux modèles ont d’ailleurs fait l’impasse sur l’encoche pour revenir à des bordures en haut et en bas. Ils embarquent la fonction "Squeeze" qui permet d'accéder rapidement à des fonctionnalités comme Google assistant en pressant le smartphone. Les deux Pixel 3a s’avèrent étonnamment légers (147 et 167 g).

Son autonomie a été augmentée par rapport aux Pixel 3. C'est sans doute pour compenser les plus gros efforts demandés au logiciel pour arriver au niveau de ses prédécesseurs qui misaient sur un processeur plus économe en batterie. Mais l'on compte facilement sur une bonne journée d'autonomie avec le PIxel 3a, qui bénéficie par ailleurs de la charge rapide filaire exclusivement (7 heures récupérées en 15 minutes).

Le Pixel 3a conserve un lecteur d’empreinte au dos plutôt très réactif, mais ne propose pas de reconnaissance faciale pour déverrouiller le smartphone. La sécurité des données est également assurée par la puce Titan M. A l’inverse des Pixel 3, le Pixel 3a a choisi de conserver le port jack pour les écouteurs.

L’appareil-photo, l’atout numéro un

Même design et la volonté affichée par Google d’offrir de garder la même expérience et l'essentiel de ce qui a fait le succès de leurs aînés, mais avec un peu moins de puissance pour justifier le positionnement sur le milieu de gamme. En faisant l’impasse sur le puissant processeur Snapdragon 845 de Qualcomm pour une version plus qu’honorable mais adaptée au prix (Snapdragon 670), Google a misé sur son logiciel et son intelligence artificielle pour faire tourner le Pixel 3a. Il a cependant fallu les adapter à une puissance moindre, notamment pour la photo. Tout a donc été boosté, retravaillé pour être le plus fonctionnel possible sur les Pixel 3a. Et la surprise est bien là !

Google assure que son appareil photo est aussi bon que celui salué du Pixel 3. Au vu de nos essais, ce n’est pas loin d’être vrai, même si on notera que le travail de l’IA derrière, notamment avec le mode Vision de nuit qui permet de prendre des photos dans l’obscurité sans flash comme en plein jour, est légèrement moins performant. C’est un peu pour pinailler tant le résultat est supérieur à 95% des appareils du marché et 100% sur cette tranche de prix.

La photo est ainsi indiscutablement le point fort de ce Pixel 3a. Il embarque tous les atouts de ses grands frères : Top Shot pour obtenir le cliché parfait parmi plusieurs prises simultanées ; le mode Portrait même en selfie ou pour les objets, avec la possibilité de modifier la profondeur de champ ; Photobooth pour des selfies qui se déclenchent en souriant ou en faisant un "duckface" ; le très ludique mode Playground qui intègre en réalité augmentée des héros Marvel et autres personnages qui vont interagir avec vous sur la photo ou la vidéo ; les Playmoji interactifs et la toute nouvelle fonction Timelapse (Accélérée en français). La caméra intelligente Google Lens (capable de reconnaître des éléments de la photo) peut traduire du texte en langue étrangère, donner des informations sur des animaux. Toute l’expérience photo du Pixel 3 est au rendez-vous sans quasiment de concession (juste le capteur grand angle de la caméra selfie qui n’est pas présent).

Positionné à moins de 400 euros, le Pixel 3a propose une expérience 100% Google qui va ravir les amateurs. Il faudra d'ailleurs bien profiter des services de stockage cloud de la maison (Drive, Photos, etc.) pour compenser la faiblesse du stockage appareil (seulement 64 Go et pas d'espace pour une carteSD). Mais c’est surtout l’appareil photo qui va faire la différence.  A ce prix-là, il n’a pas de concurrence dans le rendu final. S’il n’affiche pas la même puissance que le Pixel 3, vendu le double, il n’a pas à rougir : un gros travail a été fait pour que le fonctionnement logiciel permette quasiment les mêmes usages. On regrettera juste l’absence de la charge sans fil et de l'étanchéité. Mais pour rester sur le milieu de gamme, quelques concessions s’imposaient et cela ne devrait pas l'empêcher de rafler la mise.

Prix : 399 euros pour le Pixel 3a, 479 euros pour le Pixel 3a XL – Disponible en "Juste noir" et "Résolument blanc"

Fiche technique :

- Ecran OLED Full HD+ de 5,6 pouces pour le Pixel 3a (2220 x 1080p) et 6 pouces pour le Pixel 3a XL (2160 x 1080p)

- Processeur Snapdragon 670 avec module de sécurité Titan M

- 4 Go de mémoire vive - 64 Go de stockage

- Appareil photo de 12 MP dual pixel au dos (avec autofocus, stabilisateur optique et numérique d’image, grand angle de 76°), 8 MP à l’avant (grand angle de 84°)

- Batterie : 3.000 mAh sur le Pixel 3a, 3.700 mAh sur le Pixel 3a XL

- Charge rapide 18 W via le port USB-C (15 minutes pour récupérer 7h d’autonomie)

- Prise jack pour les écouteurs

Ce que le Pixel 3a n’a pas par rapport au Pixel 3 :

- Le processeur Snapdragon 845

- La charge sans fil

- Le selfie de groupe

- Le double capteur photo à l’avant

- L’encoche pour le modèle XL

- L'étanchéité

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter