Tesla : Elon Musk admet que le risque zéro n'existe pas

Tesla : Elon Musk admet que le risque zéro n'existe pas
High-tech

PILOTAGE AUTOMATIQUE - Le constructeur automobile américain a annoncé ce lundi le déploiement d’une mise à jour pour améliorer la fiabilité du mode pilotage automatique qui équipe sa flotte de véhicules, quatre mois après un accident mortel survenu aux Etats-Unis.

En mai dernier, un automobiliste américain d’une quarantaine d’années qui roulait au volant d'une Model S, la berline électrique de luxe du fabricant californien Tesla, a percuté un poids lourd à une intersection, alors que le pilote automatique était activé. Le conducteur est mort sur le coup. En raison d'un "ciel lumineux", expliquait alors Tesla dans un message publié sur son site Internet, "ni le pilote automatique, ni le conducteur n'ont été en mesure de détecter le flanc blanc de la remorque". Les freins n'ont donc pas été enclenchés.

Ce lundi 12 septembre lors d’une visio- conférence, Elon Musk, le fondateur et dirigeant de Tesla, a annoncé le déploiement "d’ici deux semaines" une amélioration du logiciel de pilotage automatique qui équipe les modèles commercialisés  par la marque américaine depuis 2014. Pour repérer un obstacle sur la route, le système Autopilot de Tesla utilise deux types de détecteurs : les signaux d’une caméra (en vert) associés à ceux d'un système de radars (en jaune). C’est justement le rôle de ce dernier que la mise à jour vient principalement renforcer.

La détection avec le radar présente l'avantage par rapport au système visuel des caméras de percevoir "à travers la pluie, le brouillard, la neige, la poussière " a assuré le patron de Tesla dans un communiqué, précisant que, d'après lui, cela améliorait "la sécurité, trois fois plus." Autrement dit, détecter plutôt que voir les obstacles. Interrogé sur le fait de savoir si avec ces nouvelles fonctions, l'automobiliste tué aurait eu la vie sauve, le magnat américain a rétorqué : "Je pense que oui. Je crois qu'il est très probable que (le système) aurait vu un gros objet de métal et aurait freiné."  Avant d'admettre : "La perfection en matière de sécurité était un but impossible. Il n'y aura jamais zéro mort, zéro blessé."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent