TEST - Apple Music : de bons débuts, mais des améliorations possibles

TEST - Apple Music : de bons débuts, mais des améliorations possibles
High-tech

MUSIQUE EN LIGNE — Après 20 jours d’attente, c’est le moment du verdict pour Apple Music. Le service de streaming est-il à la hauteur des promesses et des attentes ? Metronews l’a testé pendant 24 heures.

Apple a-t-il tenu sa promesse de concevoir le meilleur service de streaming du marché ? Depuis sa disponibilité le 30 juin dernier et la possibilité de bénéficier de trois mois d’essai gratuits, nul doute qu’Apple Music doit déjà compter plusieurs millions d’utilisateurs. Ces derniers ont-ils pour autant fait le bon choix ? Metronews vous donne son avis.

On aime

Le choix proposé
Apple l’a échappé belle. Avec la levée de bouclier des labels indépendants juste avant son lancement, le service a failli se passer de leurs catalogues. Il a suffi d’un billet publié par la chanteuse Taylor Swift sur son blog pour qu’Apple décide finalement de rémunérer les labels pendant la période d’essai de trois mois. Ce sont donc au final plus de 30 millions de titres qui sont proposés sur le service. Malgré l’arrivée de la discographie d’AC/DC (tout comme sur Deezer et Spotify), on notera l’absence des artistes habituels sur les plateformes de streaming : les Beatles ou encore Jean-Jacques Goldman et Francis Cabrel pour la France. Pour le reste, difficile de prendre Apple Music à défaut. Même pour l’album 1989 que Taylor Swift avait fait retirer de Spotify.

Les playlists pertinentes
C’était l’un des arguments phare d’Apple lors de la présentation du service : un choix de playlists personnalisées en fonction des goûts de l’utilisateur et surtout faites par des humains et non pas des algorithmes. C’était notamment l’une des forces de Beats Music dont Apple s’est servi pour concevoir la plateforme. La promesse est là aussi tenue tant les thèmes proposés sont pointus : “Faces B et inédits de David Bowie”, “Les remixes de DJ Koze” (un DJ allemand réputé dans l’underground), “Produit par Glyn Johns et Alan Parsons (deux producteurs emblématiques des 70s). Le maître mot est donc la découverte et ce pour tous les goûts.


On aime moins

Connect pas très pertinent
La partie sociale d’Apple Music promet de pouvoir suivre l’actualité de ses artistes préférés. Ils peuvent y poster chansons inédites, vidéos en studio, photos, etc. Pour l’instant le contenu n’est pas vraiment au rendez-vous et l’on a surtout l’impression d’être devant un doublon de Facebook ou Twitter. On laissera pour l’instant le bénéfice du doute en attendant de pouvoir accéder à des publications vraiment exclusives à Connect.


Une interface (trop) complète
Les habitués de l’ancienne application Musique vont certainement être perdus en ouvrant cette nouvelle version. Ce ne sont pas moins de 5 rubriques qui sont désormais proposées : Pour vous, Nouveautés, Radio, Connect et Ma musique. On arrive même à 6 rubriques sur iPad en ajoutant “Playlists”. A vouloir être trop complet, Apple se perd dans la profusion de fonctionnalités. On est ici loin de la simplicité immédiatement compréhensible des interfaces Apple, il faudra quelques heures d’apprivoisement avant de savoir ou cliquer pour accéder à la fonctionnalité désirée.


BILAN
Rien à dire sur l’aspect purement musical d’Apple Music : le choix est vaste et les playlists donnent envie de les écouter. L’outil peut donc vite devenir un excellent moyen de découverte musicale. On reste en revanche plus circonspect sur les fonctionnalités sociales qui devront prouver leur pertinence et l’interface qui mérite qu’on s’y attarde pour la maîtriser sur le bout des doigts. Mais le tir pourrait être rectifié avec la prochaine version d’Apple Music qui sera disponible à l’automne avec iOS 9.

EN SAVOIR +
>> Astuce geek : bien démarrer avec Apple Music
>> Comment Taylor Swift a fait plier Apple Music
>> Apple Music : 11 questions que vous vous posez sur le nouveau service de streaming

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter