TEST - Galaxy Gear VR : on s'est immergé dans le casque de réalité virtuelle de Samsung

High-tech

1/6 Pour son premier essai dans le domaine, Samsung a apporté un certain soin au design de l'objet. Difficile de concevoir un casque de réalité virtuelle sexy, mais le constructeur coréen s'en sort plutôt bien.

JSZ/Metronews

2/6 Ceux qui voudront craquer pour le casque devront toutefois posséder un accessoire indispensable : le Galaxy Note 4. C'est en effet ce seul et unique modèle qui est compatible avec le Galaxy Gear VR.

JSZ/Metronews

3/6 Pour concevoir le produit, Samsung s'est associé au spécialiste de la discipline le plus en vogue du moment : Oculus. La start-up a récemment été rachetée par Facebook pour 2 milliards de dollars.

JSZ/Metronews

4/6 Sur le côté droit, Samsung a placé un pavé tactile et un bouton de retour pour naviguer facilement dans l'interface. Contrairement à certaines solutions comme celle de Dive, l'utilisateur n'aura donc jamais à sortir le smartphone du casque pour lancer ce

JSZ/Metronews

5/6 Nettoyer ses lentilles avec une lotion spéciale peut s'avérer inutile, voire néfaste.

Wilkes John/SUPERSTOCK/SIPA

6/6 Les porteurs de lunettes devront d'ailleurs les enlever pour utiliser le casque… ou choisir des lentilles. Et la molette de mise au point risque de ne pas suffire à ceux qui ont une forte correction.

JSZ/Metronews

Sur le même sujet

Et aussi