TEST - iPhone 6s : le 3D Touch change la donne

High-tech

SMARTPHONE - Les années impaires sont généralement synonyme de changements à la marge pour le smartphone d'Apple. L'iPhone 6s fait figure d'exception. Metronews l'a testé pendant une dizaine de jours et vous explique pourquoi.

Les modèles "s" sont généralement des smartphones légèrement améliorés, sans plus. Mais l'intégration de la technologie 3D Touch (une évolution du système Force Touch déjà présent sur l'Apple Watch) est un vrai plus. Metronews a pu tester un iPhone 6s (et un iPhone 6s Plus) pendant une dizaine de jours et vous livre son verdict.

ON A AIMÉ

Le 3D Touch ajoute de nouveaux gestes
Avec le 3D Touch, les différents niveaux de pression de votre doigt sur l'écran provoquent différents effets. Ainsi, plus besoin d'ouvrir chaque mail reçu : un appui un peu fort permet d'en avoir un aperçu. Puis, en faisant glisser son pouce vers la gauche, le bas ou la droite, il est possible de générer des actions (supprimer, répondre, marquer comme lu, aperçu d'un lien, etc.). Et si on presse encore un peu plus fort sur l'écran, là on ouvre réellement le mail en pleine page pour repasser en mode classique. A l'usage, on apprend assez vite à s'en servir et cela se révèle pratique pour des manipulations à une seule main de son iPhone, surtout si on a opté pour le 6s Plus.

 Des raccourcis accessibles avant même d'ouvrir une appli
A noter aussi qu'on peut utiliser le 3D Touch directement sur les icônes des applications afin d'avoir accès aux "Quick Actions", ce sont des raccourcis vers des fonctionnalités. Sur l'appareil photo, avant même d'ouvrir l'appli, on peut indiquer si on veut prendre un ie, une photo normale, faire une vidéo ou encore un enregistrement au ralenti. Cela gagne du temps… à condition de connaître les app qui intègrent cette option qui n'est pas généralisée. Mais on regrettera surtout l'impossibilité de personnaliser ces raccourcis. C'est Apple ou les développeurs d'applis tierces qui les choisissent. Ainsi, sur l'appli Facebook, on se serait bien passé du raccourci "check in" dont nous n'avons pas l'utilité.

 Un appareil photo qui gagne en qualité
Il nous faudra encore un peu de temps pour comparer l'iPhone 6s à ses concurrents mais on constate un saut de qualité. Le capteur est passé de 8 à 12 millions de pixels et le traitement de l'image a été améliorée afin, notamment, de réduire le "bruit" (cet effet de "grain" sur une photo, notamment de nuit). Nous avons pris de nombreux clichés similaires avec un iPhone 6 et un iPhone 6s est la différence est nette : sur une même photo de jour, les détails à l'image sont bien visibles. Surtout, si on zoome au maximum dans le cliché, l'iPhone 6 propose un résultat assez flou alors qu'avec l'iPhone 6s les détails sont bien précis. De nuit aussi, la qualité de l'image est bien meilleure.

>> Télécharger les deux photos originales pour comparer : photo iPhone 6 - photo iPhone 6s

A LIRE AUSSI >> Les nouveautés d'iOS 9, le nouveau système d'exploitation des iPhone


► 
Le mode Live Photos : et les photos s'animent
Activée par défaut, cette option permet, en même temps qu'on prend une photo classique, d'enregistrer un mini film de 3 secondes (l'équivalent du poids de deux photos). Le résultat peut-être assez sympa, notamment avec des enfants ou un animal de compagnie mais le mode "Live Photos" s'apprend. En effet, il faut laisser le smartphone dans la même position quelques secondes après la prise de vue, sous peine d'avoir sur la fin du "Live", un smartphone qui bouge dans tous les sens. Pour ce qui est du partage, il est possible d'envoyer la photo animée à toute personne sous iOS 9 et OS X (assez récent). On peut même récupérer le petit film en .MOV dans la mémoire de l'appareil pour l'envoyer à une personne sous Windows par exemple.

Démonstration du Live Photos (prise de vue comme une photo) :


L'arrivée de la vidéo 4K
Désormais, l'iPhone 6s est capable de filmer en ultra haute-définition (ou 4K), soit quatre fois la qualité HD. Encore un peu gadget à l'heure actuelle, les téléviseurs les plus récents intègrent cette qualité et YouTube propose déjà cette option. C'est donc un pari sur l'avenir. Le résultat est assez bluffant (notamment quand on zoome à l'intérieur du film) mais on regrettera qu'il faille passer par les réglages généraux pour activer ou désactiver ce mode avant de filmer. L'option aurait dû se trouver directement dans l'application photo. Une hérésie ergonomique qui ressemble assez peu à Apple…

Démonstration de la fonction d'enregistrement 4K (ultra HD) en vidéo de l'iPhone 6s. Ouvrez la vidéo dans YouTube, cliquez sur l'engrenage en bas à droite de l'image et optez pour la qualité optimale :


ON N'A PAS AIMÉ

► Une batterie un peu plus chiche
L'iPhone n'était déjà pas réputé pour avoir une excellente autonomie mais si, en plus, Apple en réduit la capacité de la batterie… C'est ce qui semble s'être passé avec l'iPhone 6s. Néanmoins, nous n'avons pas constaté de diminution dramatique de son autonomie. Mais pas non plus d'amélioration ! Quand des marques concurrentes gagnent en capacité et promettent une recharge de 80 % en 35 minutes, Apple reste muet en la matière. Résultat : si vous utilisez votre smartphone de manière un peu intensive, il sera nécessaire de recharger la batterie en cours de journée (pensez à toujours emporter un câble de secours  avec vous).

► Un appareil un peu plus lourd et épais
En raison de l'intégration de la technologie 3D Touch, l'iPhone 6s est un peu plus épais (7,1 mm contre 6,9 mm) et un peu plus lourd (14 g de plus à 143 g). Cela reste marginal mais ça l'est un peu moins concernant l'iPhone 6s Plus, qui gagne 20 g sur la balance, à 192 g.

REVOIR >> Notre prise en main de l'iPhone 6s à San Francisco juste après la keynote

► Un smartphone qui glisse des doigts
Certes, Apple aime la sobriété et les lignes pures mais cela peut parfois être au détriment de l'utilisateur. L'iPhone 6s reprend dans les moindres détails le design de l'iPhone 6. Dommage ! On aurait aimé que les tranches du smartphone soient légèrement modifiées pour faire en sorte que l'appareil glisse un peu moins des mains. L'iPhone 6 est, à ce jour, le seul modèle où nous avons ressenti la nécessité de mettre une coque de protection pour le sentir calé au creux de la paume. Dommage… d'autant plus que les bords de la protection gênent parfois l'utilisation de certaines fonctionnalités tactiles, comme le raccourci pou basculer d'une application à l'autre.

BILAN
Parmi les modèles "s" des iPhone, le 6s est un bon cru, avec deux nouveautés importantes : l'écran 3D Touch et le mode Live Photos. Si le second est assez gadget et ne se révèle pas majeur dans l'utilisation au quotidien, le premier crée une nouvelle philosophie dans l'utilisation quotidienne, permettant d'avoir à moins jongler entre de nombreuses fenêtres différentes d'application puisqu'on peut avoir un aperçu rapide d'un élément au sein même d'une autre appli (voir la situation du trafic depuis un mail qui intègre un itinéraire, jeter un coup d'œil à une photo sans ouvrir la photothèque, avoir un aperçu d'un site web sans lancer le navigateur…). Un gain de temps appréciable qui rend cet iPhone 6s, déjà attractif, particulièrement séduisant. Même si le prix, lui, l'est beaucoup moins. En cela, Apple sera toujours Apple…

Date de commercialisation : vendredi 25 septembre en France
Prix (hors subvention) : à partir de 749 euros (prix variable selon la taille de stockage et le modèle iPhone 6s ou iPhone 6s Plus)


EN SAVOIR +
>> iOS 9 : les 5 nouveautés que vous allez adorer sur votre iPhone
>> Don de sperme contre iPhone 6s ? Ça se passe en Chine
>> Notre dossier complet sur Apple

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter