TEST — LG G4 : du cuir et des doutes

High-tech
DirectLCI
SMARTPHONE — En habillant son dernier modèle haut de gamme de cuir, LG a joué la carte de la démarcation par rapport à la concurrence. S’il permet une bonne prise en main, le matériau pourra-t-il résister au temps ? Metronews l’a testé et vous dit tout.

LG avait joué un beau coup l’année dernière avec son excellent G3 qui s’était imposé comme l’une des références haut de gamme du monde Android. Pour son successeur, le G4, le constructeur coréen avait le choix de tout changer, comme Samsung avec son Galaxy S6, ou de le faire évoluer en douceur. C’est cette seconde solution qu’il a choisie.


On aime


Prise en main
Avec un écran légèrement courbé, un dos galbé et — grande première — un habillage en cuir véritable, le G4 tombe très bien dans la main. Une réussite pour un modèle de 5,5 pouces, rendue notamment possible grâce au placement des boutons sur le dos de l’appareil plutôt que la tranche (un système adopté depuis le G2). Mais c’est surtout le cuir qui permet à l’appareil de bien tenir en main et d’éviter de glisser, comme cela peut être le cas avec les appareils en plastique, aluminium ou verre.


Qualité photo
Là aussi, LG opère une rupture dans la continuité. Le constructeur conserve le fulgurant système d’autofocus laser du G3, mais a développé cette fois-ci ses propres capteurs 8 (en façade) et 16 mégapixels (au dos). On obtient alors une interface photo ultra-réactive et au rendu qui le place à hauteur du Galaxy S6 et de l’iPhone 6, deux des meilleurs smartphones du moment dans le domaine.


Réactivité
Si l’on met de côté le design de l’interface plutôt criard (on sent une connexion avec son compatriote Samsung sur ce point), on se rend tout de suite compte de sa réactivité. Difficile de prendre en défaut ce G4 qui ne présente presque aucune latence, à part peut-être lors du lancement de l’appareil photo. Mais même quand deux applications sont ouvertes sur le même écran — la surcouche Optimus UX 4.0 le permet — elles fonctionnent parfaitement.


On n’aime pas


Résistance du dos en cuir

C’est certainement le gros point d’interrogation du G4 : la résistance au temps de son dos habillé de cuir. Lorsqu’on retire la coque, on s’aperçoit qu’il n’est épais que d’un millimètre ou deux et il peut se marquer très rapidement, simplement en le gardant dans une poche, notamment au niveau des coins. Pour ceux qui craignent cela, ils pourront cependant se rabattre sur la version en plastique vendue 649 au lieu de 699 euros.


BILAN
LG continue à figurer en bonne place des constructeurs proposant un modèle haut de gamme performant. Rapide, doté d’une bonne ergonomie, d’un bel écran et d’un appareil photo performant, il est clairement à hauteur de la concurrence. Reste cette grande interrogation quant à la durée de vie de son dos en cuir. Un choix singulier, mais risqué.


EN SAVOIR +
>> 
Skullcandy Grind : un casque avec un bon son pour moins de 50 euros
>> 
Nikon 1 J5 : un appareil photo hybride très compact et qui a du talent
>> Tous nos tests high-tech

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter