On a pris en main le Honor Play : un bon smartphone dédié au gaming

On a pris en main le Honor Play : un bon smartphone dédié au gaming

TECH
DirectLCI
PRISE EN MAIN - Marque à destination des jeunes, Honor n’en finit plus de dégainer des smartphones pour satisfaire tous les profils. Dernier en date, le Honor Play, un appareil qui va ravir les fans de puissance et surtout de gaming. Le tout à un prix toujours aussi abordable.

Selon les chiffres du SELL, le syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, 68% des Français déclarent jouer régulièrement à des jeux vidéo. Et trois sur cinq reconnaissent même jouer sur smartphone. Avec des joueurs souvent jeunes, Honor avait donc tout un marché à portée de main (73% des 18-24 ans se disent joueurs). Et le fabricant chinois ne s’est pas fait prier pour s’y attaquer. Voici donc le Honor Play, un smartphone qui regroupe tous les atouts nécessaires pour faire tourner les jeux vidéo les plus gourmands en ressources.


Le Honor Play ressemble aux smartphones actuels avec son grand écran Full HD+ de 6,3 pouces (89% d’occupation - 19,5:9), quasiment sans bord et avec la désormais incontournable encoche en haut. Celle-ci a la bonne idée de disparaître au cœur d’une bande noire lorsque vous jouez à des jeux en mode paysage pour repasser au format 16:9. Le châssis est en métal et reprend à l’arrière le double capteur vertical avec la reconnaissance digitale replacée au milieu. Un design élégant, mais devenu assez classique, notamment chez Honor.

Le confort du jeu, la puissance en prime

La petite sœur de Huawei a axé la réflexion de sa conception autour de quatre piliers essentiels : une grosse autonomie, de la puissance, un écran large, un prix abordable. Mais surtout, un appareil qui pourrait servir tous les jours et ne pas être un smartphone tourné essentiellement vers le jeu vidéo comme d’autres modèles l’ont tenté. Le Honor Play joue donc la carte de la polyvalence avec un processeur puissant (le Kirin 970, le plus puissant conçu par Huawei) et le GPU Turbo, une technologie maison qui booste les capacités graphiques des appareils en optimisant les performances (+60%). Le bon côté des choses : le jeu mobile est plus fluide et plus stable, l’autonomie de l’appareil apprécie également. Du côté des désagréments possibles, cela fait un peu chauffer le smartphone et une coque s’avérera utile…  Le tout s’accompagne de 4 Go de RAM et de 64 Go de stockage interne extensible grâce au port microSD intégré (à la place de l’emplacement pour la seconde carte SIM).


La batterie de 3.750 mAh (avec charge rapide) va permettre de tenir près d’un jour et demi. Et grâce à un mode d’économie d’énergie de la surcouche EMUI 8.2 calée sur Android 8.1, toutes les ressources de l’appareil peuvent être consacrées au jeu en fonctionnement afin d’assurer une plus longue autonomie (jusqu’à 30% supplémentaire). Dans les faits, en jouant sans excès, on atteint la journée et demi sans avoir à le recharger. Mais nous n’avons pas non plus passé des heures à jouer.

Un smartphone pour un usage au quotidien

Les effets ne sont cependant pas encore visibles sur tous les jeux. Le Honor Play permet déjà d’optimiser quelques-uns des plus populaires comme Arena of Valor, Asphalt 9 ou encore PlayerUnknow’s Battleground (PUBG). L’accent a également été mis sur l’audio, élément incontournable des jeux multijoueurs. Le Honor Play profite de la spatialisation du son en 3D avec le casque sur les oreilles pour mieux entendre les tirs venir dans les jeux. Pour être sûr de ne pas être dérangé en pleine partie, il est possible de minimiser les notifications en cours de partie.


L’appareil n’a pas à rougir, mais il ne sort également pas du lot. Le double capteur photo (16 + 2 MP) profite de l’intelligence artificielle intégrée pour améliorer automatiquement les réglages et le résultat selon le type de scène photographiée (plus de 500 scénarios selon que ce soit un portrait, un paysage, un animal, au soleil, un repas, un spectacle, etc.). A l’avant, la lentille affiche 16 MP pour satisfaire les amateurs de selfies qui profitent également de multiples effets et filtres pour améliorer l’ensemble (avec ce teint lisse quasi automatique qui ravit les utilisateurs asiatiques et surprend toujours chez nous…). Le Honor Play se défend en basse lumière et il va surtout profiter, comme le Huawei P20 Pro, du stabilisateur automatique de l’image qui compense les tremblements et permet de prendre des photos en pose longue sans trépied de nuit.

Le Honor Play s’avère être avant tout un très bon smartphone, dans la veine des moutures habituelles du constructeur chinois, avec les possibilités de jeu vidéo en prime. Niveau prix, à 329 euros, il vient se positionner logiquement entre le Honor 7X (249 €), smartphone parfait pour les millenials, et les smartphones haut de gamme de la firme, le Honor 10 (399 €) et le Honor View 10 (479 €), dont il reprend pourtant certaines spécificités, à commencer par la puissance. L’aspect gaming n’est pas juste un vernis pour séduire de jeunes utilisateurs. Lors de nos premiers essais en main, il a parfaitement rempli sa mission vidéoludique par rapport aux autres appareils siglés Honor. Fluide dans le jeu, il peut tout aussi bien satisfaire les non-joueurs qui veulent un smartphone puissant à un prix abordable.


Prix : 329 € - Disponible le 30 août en noir, bleu et ultra-violet. Deux éditions exclusives baptisées Player Editions seront prochainement disponibles chez SFR (en noir avec boutons rouges) et Free (en rouge).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter