Test : Professeur Layton vs Phoenix Wright Ace Attorney

Test : Professeur Layton vs Phoenix Wright Ace Attorney

DirectLCI
JEU VIDEO - Prenez deux jeux vidéo intelligents, deux héros attachants, mélangez-les et vous obtiendrez un jeu doublement malin et captivant.

Les jeux vidéo intelligents ne manquent pas d'adeptes. Pour preuve, l'incroyable succès du Professeur Layton et des ses énigmes pour les consoles portables de Nintendo. Pour ce nouvel opus le célèbre archéologue britannique va côtoyer un autre héros bien connu des amateurs de jeux vidéo japonais : l'avocat Phoenix Wright.

Professeur Layton vs Phoenix Wright Ace Attorney est un "crossover" original qui mêle habilement deux univers et deux styles de jeux aussi différents qu'intelligents. D'un côté, les casse-tête de Layton et, de l'autre, les procès et enquêtes de Phoenix Wright qui demandent à la fois un grand sens de l'observation et une grande sagacité. De quoi mettre à rude épreuve votre matière grise.

Un beau défi cérébral même si un peu court

Au-delà des énigmes qui séduiront les fans de la série, ce nouvel épisode emmène le joueur au Moyen Age pour y secourir une jeune fille accusée de sorcellerie. Un cadre dépaysant pour tous les enquêteurs en herbe qui apprécieront sans doute néanmoins ce changement d'atmosphère. Les procès menés par Phoenix Wright prennent aussi, dans ce contexte, une autre dimension et les habitués seront sans doute désorientés... mais sans doute agréablement surpris in fine. Reste qu'avec ses 70 énigmes "seulement" les accros ne devraient faire qu'une bouchée de ce nouvel épisode des aventures du Professeur Layton.

D'autant que ce mélange de genres a contraint les créateurs japonais de Level 5 et Capcom a rendre le jeu plus accessible. Une aubaine pour ceux que la difficulté des précédents volets pouvait rebuter. Pourtant cet exercice de mélange des genres s'avère au final plutôt réussi avec ce titre. Une performance pour un double challenge cérébral aussi amusant que passionnant. La preuve que certains jeux vidéo parviennent véritablement à titiller les méninges. Un véritable décrassage cérébral de printemps en somme.

Un jeu Nintendo 3DS vendu 35 euros environ

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter