TEST - Que vaut le nouveau Moto G ?

TEST - Que vaut le nouveau Moto G ?

DirectLCI
SMARTPHONE - Etanche, à moins de 200 euros et avec un nouvel appareil photo, ce smartphone a des arguments à faire valoir. Metronews l'a pris en main pendant une semaine et vous livre son verdict.

Voici la troisième génération du Moto G, un smartphone 4G sous Android Lollipop avec un écran de 5 pouces à prix abordable (à partir de 199 euros). Metronews a pu le tester et vous livre son verdict.

Design : correct sans plus
En la matière, Motorola a fait dans l'efficace : pas de fioriture, du simple et la possibilité, malgré tout, de personnaliser l'appareil en changeant la coque au dos, dont la texture permet une bonne préhension. Si, visuellement, le Moto G n'a rien d'exceptionnel, au creux de la main, on a la sensation de tenir un appareil robuste et qui résistera - dans une certaine mesure - au quotidien. Globalement, la finition est bonne (meilleure que la version précédente) et l'appareil ne semble pas trop fragile.

 Le bon point : un smartphone étanche
Cela reste encore et toujours un argument de vente car l'oxydation des téléphones (appareil tombé dans les toilettes ou sur lequel on a renversé un verre par exemple) reste une des principales causes de panne des smartphones. Pourtant, les fabricants ne semblent pas pressés de généraliser cette caractéristique technique sur tous les téléphones. Dommage. Ici, le Moto G est doté d'une étanchéité à 1 mètre pendant 30 minutes (norme IPX7) . On ne peut que saluer le choix de Motorola.

 Des caractéristiques techniques moyennes
Pour rester sous la barre des 200 euros, Motorola ne pouvait évidemment pas intégrer dans ce mobile les tout derniers composants de pointe (le Moto G est doté d'un processeur Snapdragon 410, de 1 ou 2 Go de mémoire vive selon le modèle avec 8 ou 16 Go de stockage et d'un écran de 5 pouces 720p HD). Il faudra donc se contenter d'un smartphone moyennement puissant mais suffisamment performant pour un usage de base (nous avons testé le modèle avec 2Go de mémoire vive). En clair : surfer en ligne, regarder une vidéo, écouter de la musique, utiliser les réseaux sociaux, prendre des photos et consulter ses mails, c'est oui. Lancer un jeu vidéo gourmand, c'est non. Enfin, côté batterie (2 470 mAh), petite déception : aucune amélioration par rapport à la génération précédente.

 Un appareil photo qui s'est amélioré
Motorola a fait un effort - nécessaire - du côté de la photo. Son objectif de 13 millions de pixels (contre 8 Mpx auparavant) apporte effectivement une amélioration. Même sur des clichés en gros plan, le Moto G s'en tire bien. Evidemment, il ne peut concurrencer les smartphones haut de gamme (comme le Samsung Galaxy S6 ou l'iPhone 6), notamment en base luminosité, mais ses photos sont de bonne qualité globale.

 BILAN : Un bon smartphone mais il y a de la concurrence dans cette gamme de prix
Motorola propose une intéressante mise à jour de son Moto G, connu pour posséder un excellent rapport qualité-prix. Néanmoins, on ne saurait que trop vous conseiller d'opter pour la version avec 16 Go de stockage et 2 Go de mémoire vive (259 euros). Des ralentissements sont à craindre dans la version à 199 euros et seulement 1 Go de RAM. Mais, dans ce cas, il y a de la concurrence sur le secteur. On trouve par exemple l'Alcatel OneTouch Idol (5,5 pouces) sous les 250 euros ou même le LG G3 S (5 pouces), le Sony Xperia T3 (5,3 pouces) et le Samsung Galaxy S4 Mini (4,3 pouces) à moins de 200 euros. Sans parler du Honor 7 qui arrive à la fin août.


EN SAVOIR +

>> 
Moto G : Motorola dégaine un smartphone étanche à moins de 200 euros
>> PHOTOS - 
Smartphone : première prise en main du OnePlus 2
>> Smartphones, montres connectées, casques audio… retrouvez nos derniers tests high-tech

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter