TEST - Surface Pro X : la réponse tout en puissance de Microsoft à l’iPad Pro

High-tech

CHALLENGER – Avec la Surface Pro X, son nouveau produit premium dévoilé mercredi lors de la keynote de New York, Microsoft s’ouvre un nouveau marché et vient marcher sur les plates de l’iPad Pro. L'appareil fait monter en gamme la catégorie phare de tablettes hybrides du géant américain en lui apportant encore plus de puissance, de finition et de possibilités. De quoi inquiéter la concurrence.

Il y a bien quelque chose qui a changé dans le discours de Microsoft ces dernières années. Le géant de l’informatique n’hésite désormais plus à gonfler les muscles et à assumer sa volonté de proposer des appareils audacieux, sans être extravagants ou farfelus, mais pensés pour le plus grand nombre. La conférence qui s’est tenue mercredi à New York en a été le parfait exemple avec les arrivées des nouvelles déclinaisons de la tablette 2-en-1 Surface Pro 7 et de la troisième génération de l’ordinateur Surface Laptop. Mais aussi des inattendus Surface Duo et Neo, produits hautement futuristes pour la sage entreprise de Redmond.

Mais dans cette catégorie Surface dédiée à la mobilité, c’est l’arrivée de la Surface Pro X qui intrigue, ouvrant une nouvelle voie à l’innovation sur un marché de la tablette haut de gamme où Apple semblait sans véritable concurrence. Rappelons que peu après son lancement en 2012, Microsoft avait longtemps différencié cette gamme en deux : la Surface, pensée pour la productivité et la créativité nomade à destination du grand public ; et une version plus puissante Surface Pro pour les professionnels, devenue par la suite la catégorie reine. Autant dire que cette Surface Pro X qui débarque (presque) de nulle part signe le retour d’une déclinaison supérieure du produit hybride PC-tablette.

Lire aussi

Le X pour une Pro de la puissance

Et le "X" qui lui est accolé, traditionnellement symbole de puissance chez Microsoft, annonce immédiatement la couleur. La Surface Pro X a en effet été pensée pour une nouvelle cible, en quête de design, créativité et puissance. Comme une version "Pro" de la Surface Pro qui vise donc clairement à concurrencer l’iPad Pro sur ses terres et avec de sérieux arguments.

Ce nouveau produit Surface reprend tout d'abord les fondamentaux : être à la croisée des usages d’un PC et de la mobilité d'une tablette tactile. Mais Surface Pro X est à part. Déjà car son design a été repensé pour arborer un style plus élégant. Il est plus arrondi dans les angles et dispose d’un écran plus large, baptisé PixelSense, de 13 pouces. Le tout est installé dans un châssis habituellement conçu pour une dalle 12 pouces où les bordures sont rétrécies. Il reste un peu de marge pour affiner le tout, mais c’est un bon début et on souligne l’effort esthétique original. L’écran est plutôt agréable et rend bien les couleurs.

Marque de fabrique des tablettes Surface, Surface Pro X dispose aussi de son pied au dos pour tenir debout au format paysage. Le produit n’est pas des plus légers avec ses près de 800 grammes, mais est plutôt fin (7,3 mm) et tient bien en main. Comparativement, l’iPad Pro grand format (écran 12,9 pouces) pèse jusqu'à 633 grammes en version 4G + wifi.

A la différence de la Surface Pro traditionnelle, la Surface Pro X embarque  une antenne 4G pour permettre la connexion en mobilité (carte nano SIM et abonnement en sus). Avec la puissance à l’intérieur promise par le processeur maison SQ1 conçu avec le spécialiste Qualcomm Snapdragon, la Pro X mise sur les performances graphiques d’un véritable ordinateur. On a d’ailleurs vu tourner dessus des logiciels aussi gourmands qu’Adobe Fresco pour dessiner avec un réalisme et une fluidité assez épatants. Microsoft avance aussi une touche d’IA pour booster ses possibilités. Un argumentaire qui n’est pas sans rappeler Apple et son iPad Pro que la marque à la pomme présente comme plus puissant que la très grande majorité des ordinateurs portables.

Les performances d’un PC puissant, la mobilité en prime

La sécurité est également renforcée avec Windows Hello pour déverrouiller l’appareil via la reconnaissance faciale et tous les atouts de Windows 10 à l'intérieur. Souvent point faible des tablettes, l’appareil photo n’a pas été négligé avec un capteur de 5 Mpx à l’avant et de 10 Mpx à l’arrière. Certes, cela reste en deçà de l’iPad Pro, mais la photo n'est cependant pas l'atout premier de ce genre de produit... 

Comme Apple, la Surface Pro X donne sa pleine mesure avec un clavier ergonomique à la frappe rapide. Ce dernier prend sur la batterie pour recharger par induction le stylet Slim Pen qui y dispose d’un espace de rangement dédié. On peut aussi y connecter (officiellement) une souris sans fil Arc Mouse. Comme pour la marque à la pomme, aussi indispensable que cela puisse paraître pour profiter pleinement de la tablette, tout cela a évidemment un coût à ajouter à la facture globale déjà élevée (prix à partir de 1.149 euros pour 128 Go de stockage contre 1.289 euros pour un iPad Pro 4G avec 64 Go).

En résumé, pour boxer dans la même catégorie que l’iPad Pro et rivaliser avec les meilleurs PC, la Surface Pro X a de sérieux arguments à faire valoir. A la différence de la tablette tactile d’Apple, elle dispose de deux ports USB-C utilisables en plus de la charge là où l’iPad n’en a qu’un seul pour tout faire (mais pas en même temps !). Si les tablettes Surface n’étaient pas vraiment réputées pour leur réparabilité, la Surface Pro X propose désormais des évolutions matérielles possibles, mais a minima. Il sera notamment possible de changer le disque SSD de stockage, auprès d’un technicien agréé seulement. Un petit pas déjà que la concurrence n'a pas.

MICROSOFT SURFACE PRO X – Prix : à partir de 1.149 euros – Disponible en noir mat dès le 19 novembre 2019

Clavier Signature Keyboard avec stylet Slim Pen – Prix : 294,99 euros

Clavier Keyboard (sans espace de recharge) – Prix : 144,99 euros

Surface Slim Pen – Prix : 144,99 euros

Fiche technique

Ecran PixelSense multitouches de 13 pouces (2.880 x 1.920 px) – Ratio 3:2

Processeur Microsoft SQ1

Carte graphique Adreno 685 iGPU

128/256/512 Go de stockage SSD

8 ou 16 Go de mémoire vive RAM

Bluetooth 5.0 – Connexion 4G – Wifi 5

Modem Qualcomm Snapdragon X24 LTE

Autonomie annoncée de 13 heures avec chargeur 65 W (80% récupérés en moins d’une heure)

Caméra avant : 5 Mpx avec vidéo Full HD 1080 p et reconnaissance faciale Windows Hello – Caméra arrière : 10 Mpx avec autofocus et vidéo Full HD 1080p et 4K

Micros Dual far-field Studio

Haut-parleurs 2W avec Dolby Audio Premium

Ports : USB-C x 2, Surface Connect, connecteur pour clavier Surface Keyboard, Nano SIM

Deux versions : grand public avec Windows 10 home et professionnelle avec Windows 10 Pro

Version d’essai de 30 jours de Microsoft Office

Dimensions : 287 mm x 208 mm x 7.3 mm

774 grammes

Lire et commenter