TikTok : vos ados en sont dingues mais ne vous ne comprenez rien à cette appli ? On vous explique tout

TikTok
High-tech

MODE D’EMPLOI - Plus de 1,6 milliard d’utilisateurs, des millions de vidéos publiées chaque jour : TikTok est l’application mobile du moment chez les adolescents qui se délectent de ses formats courts, musicaux et souvent humoristiques. Face à eux, les parents sont souvent désarmés. On vous dit tout sur cette plateforme, bien plus sécurisée et riche en contenus qu’on ne le pense.

Vous avez sûrement déjà entendu ce mot. Quand ils ont le nez sur leur smartphone, les adolescents n’ont quasiment plus que ce mot-là à la bouche. TikTok, c’est le réseau social qui monte. "Nous sommes l’appli la plus téléchargée depuis des mois", se félicite Fabien Laxague, directeur de la communication de la branche France. Il faut dire que TikTok affole en effet les compteurs avec déjà plus de 1,6 milliard de téléchargements à son actif dans le monde depuis le début de l'année, selon le cabinet Sensor Tower. 

Et elle affole surtout la sécurité américaine qui voit en elle une source d’espionnage de la Chine. Loin d’en maîtriser les codes, les parents se sentent quant à eux souvent étrangers aux délires de leurs enfants qui partagent des millions de contenus chaque jour. Petit tour d’horizon d’un succès générationnel.

Lire aussi

Qu’est-ce que c’est ?

Créée en 2016 sous le nom de Douyin et propriété de la société chinoise ByteDance, TikTok est une application mobile  pour iOS et Android. Elle doit sa notoriété au rachat de Musical.ly en 2017 pour un milliard de dollars. Et TikTok a ensuite su capitaliser sur le succès mondial de cette dernière pour attirer encore plus d’utilisateurs. Un succès qui ne cesse de gonfler, faisant d’elle la deuxième appli la plus téléchargée en 2019 derrière WhatsApp.

Tiktok est notamment connu pour ses vidéos courtes d’utilisateurs réalisant des chorégraphies, chantant en playback, effectuant des challenges ou racontant leurs aventures ou des blagues, le tout agrémenté d’effets visuels, éventuellement de musique. L’appli se présente sous la forme d’un fil de vidéos proposées en fonction des centres d’intérêt de l'utilisateur (sélectionnés à la création du compte ou évoluant selon les contenus consultés, commentés, appréciés) ou bien ceux des comptes suivis. Comme sur n’importe quel réseau social, les contenus peuvent être partagés, likés, commentés.

En vidéo

TikTok, Yubo... Ces applications qui cartonnent chez les adolescents

Quelles différences avec d’autres plateformes ?

Plus proche d’Instagram que de Facebook ou Twitter, TikTok mise avant tout sur la créativité de ses fans. Mais ici, pas de dictature de l’image, juste la liberté de créer des contenus fun. Les utilisateurs n’ont pas besoin de quitter l’application pour créer et partager leurs vidéos. Car ils disposent de tous les outils pour embellir leurs créations (montage, effets, musique libre de droits, édition de texte, mise en ligne…). Le fond prédomine donc sur la forme, même si de nombreux créateurs suivis par des millions d’utilisateurs font preuve d’une imagination débordante. 

Quel est le public de TikTok ?

Même si l’appli rappelle qu’elle n’est autorisée qu’à partir de 13 ans, un coup d’oeil suffit pour constater que les collégiens ou même de plus jeunes enfants sont en nombre. Une étude de Génération Numérique avait montré que plus d'un adolescent de 11 à 14 ans sur trois possédait un compte. On y trouve également des adultes qui créent des contenus et visionnent ceux des autres. 

Les célébrités sont-elles présentes ?

Des stars comme Ed Sheeran, Rihanna, Selena Gomez, BigFlo & Oli ou encore Will Smith, des entités comme TF1, des YouTubeurs tels Emma CakeCup, s’y sont aussi implantés. Mais d’autres “anonymes” s’y sont construit une notoriété, souvent après s’être fait connaître sur Musical.ly. C'est le cas de Léa Elui (10,5 millions d’abonnés) avec ses chorégraphies endiablées.

Le rappeur Lil Nas X est quant lui la belle histoire de TikTok. Ce chanteur américain doit son succès (plus de 18 semaines en tête de charts américains, record de longévité) grâce au réseau social. Son tube Old Town Road, en duo avec Billy Ray Cyrus -le père de Miley-, a d’abord été mis en ligne sur TikTok en décembre 2018 pour que les utilisateurs se l’approprient dans leurs vidéos. Il en a résulté un défi viral ("Yee Yee Juice Challenge") et des centaines de milliers de vidéos d’anonymes pour propulser la chanson.

Comment créer des contenus ?

Rien de sorcier. S'il est possible de consulter les vidéos sans s’inscrire, il faudra en revanche créer un compte pour pouvoir publier les siennes. Ces vidéos font de 15 à 60 secondes. La partie “édition” permet de les accélérer, d’ajouter des filtres 3D ou colorés, de la musique grâce à un partenariat avec quelques labels, etc. Vous pouvez choisir de les partager publiquement ou auprès des seuls amis qui vous suivent (compte à mettre en “privé”).

Quels contenus trouve-t-on ?

Il ne faut pas croire qu’il n’y a que des vidéos de playback ou de chorégraphies. Tous les sujets sont abordés, sous toutes les formes, tant qu’ils respectent la décence. On trouve des challenges entre utilisateurs (souvent un défi à réaliser le plus efficacement possible), des contenus thématiques (voyage, nourriture, beauté, etc.), mais aussi une mine de partages de connaissances.

Yann Tout Court, professeur d’histoire, a ainsi décidé de se créer une chaîne sur laquelle il partage en rappant ses connaissances sur un sujet. CamilleTeSigne a de son côté choisi de sensibiliser les TikTokeurs à la langue des signes française à travers des contenus aussi informatifs, éducatifs qu’humoristiques sur sa page LSF Family. Elle surfe aussi sur les tendances du réseau pour faire venir des utilisateurs de plus en plus nombreux.

La sécurité et la confidentialité sont-elles assurées ?

Il est possible de créer un compte derrière un pseudonyme, de le passer en privé et de s’assurer qu’un minimum d’informations est partagé, uniquement à des fins publicitaires limitées (tranche d’âge, sexe, zone géographique…). Les paramètres de confidentialité permettent d’ajuster les réglages pour, par exemple, ne pas apparaître dans les recherches, interdire les commentaires ou les likes, voire les partages de contenus. Rien que pour la messagerie privée, il est nécessaire que les deux parties acceptent l’invitation à communiquer et se suivent réciproquement.

TikTok a récemment renforcé le contrôle parental avec l’ajout du mode Sécurité Famille qui permet à un parent d’associer le compte de son enfant au sien et d’en gérer plusieurs paramètres (temps d’utilisation, messagerie, tri dans les vidéos proposées). Un guide est mis à disposition des parents pour comprendre les bons usages de la plateforme. Il a été réalisé en partenariat avec l’association e-Enfance.

Mon enfant est-il en sécurité sur la plateforme ?

 "Nous avons une vraie bienveillance des communautés”, note Fabien Laxague. “Notre priorité, c’est l’attitude positive sur la plateforme”, annonce-t-on chez TikTok, promettant que la modération, mi-humaine, mi-algorithmique, est intraitable avec ceux qui enfreignent les règles. Toute vidéo non respectueuse sera ainsi supprimée et le compte possiblement banni.

Pour rappel, il y a près de deux ans, l'appli chinoise avait dû faire face à un mauvais buzz. Une longue enquête de la BBC avait mis en lumière des milliers de commentaires sexuels qui fleurissaient sous les vidéos de jeunes filles chantant et dansant. De nombreux prédateurs sexuels, dont certains se faisaient passer pour des ados du même âge, avaient été démasqués. TikTok a expliqué depuis avoir renforcé sa modération sur ce point, interdisant certains mots et incitant les utilisateurs à passer en mode privé, voire à porter plainte si les commentaires devenaient trop insistants. La messagerie a aussi été renforcée pour éviter qu'il soit trop simple de contacter quelqu'un qui ne serait pas dans vos contacts.

Mais la sécurité des enfants passe aussi par la gestion du temps d’utilisation. Via le compte @TikTokSafety_fr, des créateurs populaires ont réalisé de courtes vidéos pour inciter à faire une pause. Elles apparaissent dans le fil des utilisateurs si la plateforme a détecté qu’ils visionnaient peut-être des vidéos depuis longtemps.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent