Tomnod.com : participez aux recherches de l'avion de la Malaysia Airlines

Tomnod.com : participez aux recherches de l'avion de la Malaysia Airlines

DirectLCI
BOEING 777 - Le site Tomnod permet aux internautes du monde entier de scruter des images satellite de la zone de disparition de l'avion de la Malaysia Airlines. Ils peuvent signaler toute trace inhabituelle.

Trouver une aiguille dans une botte de foin. Tel est le défi que représente la localisation du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Des traces de carburant, un objet flottant qui pourrait être un débris ou encore toute autre trace inhabituelle à la surface de l'eau ou en suspension... autant d'éléments qu'il est possible de signaler via le site Tomnod.com qui invite les internautes du monde entier à aider les autorités dans la recherche de l'avion Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparu le samedi 8 mars avec ses 239 passagers à bord.

Le principe proposé par Tomnod, un site créé par DigitalGlobe une société américaine spécialisée dans l'imagerie spatiale, est somme toute assez simple. Le site met à disposition du public les images satellite de la zone de disparition de l'avion MH370, soit une immense étendue de mer, plus de 90 000 km2, située entre le golfe de Thaïlande et la mer de Chine méridionale (55 x 37 km).

Des trouvailles mais rien de décisif pour l'heure

Tomnod leur demande de scruter du mieux qu'ils peuvent image après image afin de déceler d'éventuelles traces de l'avion disparu.Pour tout élément suspect, il est possible de signaler d'un simple clic la zone, qui sera ensuite analysée par des experts.Une opération de crowdsourcing qui se base sur un principe simple : l'union fait la force.

CNN indique que des personnes ont d'ores et déjà signalé des traces , semble-t-il, intéressantes mais les responsables de Tomnod et de DigitalGlobe n'ont pas encore analysé ces données signalées. Le site est en effet victime de son succès et régulièrement indisponible. Il faut alors rafraîchir la page et retenter sa chance. Cette initiative n'est pas une première. En 2013 déjà, DigitalGlobe avait lancé une opération similaire lors du typhon Haiyan aux Philippines. Il s'agissait alors de repérer les victimes pour les signaler aux autorités afin qu'elles puissent intervenir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter