Twitter : les 280 caractères, c'est désormais pour tous… même Donald Trump !

Twitter : les 280 caractères, c'est désormais pour tous… même Donald Trump !

High-tech
DirectLCI
BLABLA – Depuis mardi soir, Twitter a généralisé l'utilisation des messages de 280 caractères à la quasi-totalité du monde. Vous allez pouvoir en raconter davantage par tweet, même si les premières expérimentations ont surtout montré que la nouvelle limite incitait davantage de personnes à tweeter que de tweets longs par personne.

C'est désormais officiel ! Le 45e président des Etats-Unis va pouvoir trouver encore plus de choses "great" ou écrire beaucoup plus de mots EN CAPITALES. Twitter annonce, ce mardi soir dans un blogpost, que le réseau social atteint de nouvelles limites. Ou plutôt, celle des 280 caractères.


En phase d'expérimentation depuis septembre pour quelques utilisateurs choisis et vernis, le droit d'en dire plus devient un droit universel. Enfin à quelques exceptions près. Les utilisateurs chinois, coréens ou japonais restent cantonnés à 140 signes. Et pour cause, leurs langues en idéogrammes (une image représente une idée) ne nécessitent pas autant de caractères pour s'exprimer.

Le réseau social au petit oiseau bleu se dit satisfait des tests réalisés durant deux mois. Et si vous craignez de voir votre fil Twitter noyé par des messages à rallonge, pas d'inquiétude. Selon le bilan tiré par la firme, seulement 5% des tweets ont dépassé 140 caractères par la suite et il n'y a eu que 2% de messages à plus de 190 caractères (1% pour la France). Les 280 signes ont été beaucoup utilisés au lancement avant de progressivement revenir à des normes standard. Visiblement, quand on prend des habitudes, il est difficile de s'en défaire.

En vidéo

Twitter laisse encore plus de place pour causer

Pas de raz-de-marée de messages à rallonge

Alors, pourquoi généraliser un doublement des capacités si personne ne les utilise vraiment ? Parce que faire exploser la limite a également permis d'attirer de nouveaux usagers qui n'étaient sans doute jusque-là que des "lecteurs". "Nous avons observé que, lorsque les utilisateurs devaient utiliser plus de 140 caractères, ils tweetaient plus facilement et plus souvent", explique Twitter. Tous ceux qui n'arrivaient pas ou pensaient qu'ils n'arriveraient pas à synthétiser leur pensée sont sortis de leur timidité et ont commencé à poster des tweets qui, majoritairement… ne dépassaient finalement que très rarement les 140 caractères. Historiquement, moins d'un tweet sur dix atteignait la limite jusque-là fixée.


"Nous estimons que les gens passent moins de temps à modifier leurs tweets", souligne Twitter. "Cela démontre que plus d’espace permet de retranscrire plus facilement vos pensées dans un Tweet et d'envoyer des tweets plus rapidement que jamais". 


Pour exprimer plus longuement votre pensée sur le réseau social, il va falloir attendre la mise à jour déployée progressivement dans les jours à venir. Un nouveau curseur gris fera alors son apparition sous la case texte (sur support mobile comme sur ordinateur) pour servir de jauge et vous indiquer si vous avez encore de la place pour vous exprimer. Comme auparavant, seuls les liens internet sont décomptés du total.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter