Twitter : son PDG poussé vers la sortie et un modèle à réinventer

High-tech
DirectLCI
RÉSEAUX SOCIAUX — Dick Costolo n’est plus le PDG de Twitter. Remplacé temporairement par l’un des cofondateurs du site, il a été poussé à démissionner suite aux perspectives mitigées de l’entreprise. Le réseau social doit plus que jamais se réinventer pour séduire enfin le grand public, comme Facebook.

C’est la surprise de la nuit dernière dans le petit monde de la Silicon Valley. Ce 11 juin, Dick Costolo a annoncé sa démission de son poste de PDG de Twitter. Cinq ans après son arrivée à la tête de l’entreprise, il fait ainsi les frais des faibles performances de l’une des sociétés les plus en vue du Web.

Car sa démission est en fait un licenciement en bonne et due forme. L’ancien de Google sera ainsi remplacé de manière temporaire par Jack Dorsey, l’un des cofondateurs de Twitter. Comme une manière d’avouer que son départ s’est fait dans l’urgence. Dans la foulée, l’action gagnait plus de 10 % à la bourse de New York. Preuve en est que les analystes étaient favorables à ce chamboulement à la tête du réseau social qui compte un peu plus de 300 millions d'utilisateurs dans le monde.


Donner envie au grand public d’utiliser Twitter

L’attaque la plus rude à l’encontre de Dick Costolo a certainement été l’analyse publiée en février par l’un des importants actionnaires de Twitter, le capital-risqueur Chris Sacca . Il y décrivait les erreurs commises par l’équipe dirigeante du service, des erreurs qui avaient mené le site à se faire distancer par Facebook, machine à cash des réseaux sociaux avec ses 1,4 milliard d’utilisateurs et des revenus dix fois plus importants que Twitter.

EN SAVOIR + >> Vers la suppression de la limite des 140 caractères dans les DM

Ce ne sont finalement pas les mauvais résultats financiers de Twitter qui ont eu la peau de Dick Costolo — nombreuses sont les sociétés de la Silcon Valley à ne pas encore dégager de revenus — mais c’est bel et bien la stagnation de son nombre d’utilisateurs et le manque de perspectives. Alors que le site enregistrait une augmentation de 50 % de ses utilisateurs en 2012, elle n’a été que de 18 % en 2014 et affiche depuis avril dernier 302 millions d'utilisateurs actifs.

Le challenge qui attend Twitter, coté en bourse depuis 2013, s’avère plus que jamais immense : séduire le grand public grâce à une interface plus conviviale et le faire sortir de la simple sphère médiatique. Une manière de devenir le réseau social que tout le monde utilise et non plus seulement celui dont les médias parlent.

EN SAVOIR +
>> Twitter : 288 millions d'utilisateurs et un chiffre d'affaires qui double en un an
>> Twitter : davantage de place pour s’exprimer dans les retweets
>> Twitter active à nouveau l'envoi de messages privés à tout le monde

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter