Twitter va supprimer la limitation à 140 signes dans les messages privés

Twitter va supprimer la limitation à 140 signes dans les messages privés

High-tech
DirectLCI
RÉSEAUX SOCIAUX — Une annonce faite sur un forum de développeurs précise que Twitter supprimera en juillet prochain la limite de 140 signes dans les messages privés. Cela ne remet pour l’instant pas en cause la longueur des tweets publics, mais pourrait permettre au service de se faire une place sur le marché très disputé de la messagerie instantanée.

C’est l’une des barrières les plus symboliques des réseaux sociaux qui va tomber. Alors que son PDG Dick Costolo vient de démissionner, Twitter a annoncé dans le même temps la suppression de la limite des 140 signes dans les messages privés. L’annonce a été faite par le responsable de la fonctionnalité, Sachin Agarwal, au sein du forum dédié aux développeurs de Twitter.

“Nous voulons vous informer d’un changement qui arrivera en juillet : la suppression de la limite de 140 signes dans les messages privés”, explique ainsi le chef de produit. Il détaille ensuite les conséquences techniques que cela entraînera pour les développeurs. La nouvelle limite sera fixée à 10 000 signes, les bavards apprécieront.

Vers la fin des 140 signes dans les tweets publics ?

“Vous devez vous demander ce que cela signifie pour la partie publique de Twitter. Rien ! Les tweets vont continuer à faire 140 signes comme aujourd’hui”, précise Sachin Agarwal. Beaucoup y voient toutefois un premier pas vers la fin de la limitation de la longueur des tweets. ADN de Twitter, elle est aussi parfois contraignante et intimidante pour le grand public qui préfère ainsi se tourner vers d’autres réseaux sociaux comme Facebook.

Avec la fin annoncée de cette limitation dans les messages privés, Twitter continue cependant à vouloir se faire une place sur le marché des messageries instantanées. En janvier dernier, la société ouvrait ainsi à ses 300 millions d’utilisateurs la possibilité d’envoyer des messages groupés à plusieurs personnes à la fois. En avril, elle activait à nouveau l’envoi de messages privés entre personnes qui ne se suivent pas mutuellement. Suffisant pour concurrencer Facebook Messenger, Snapchat ou WhatsApp ? Rien n’est moins sûr, ces applications rassemblant à elles trois déjà plus d’un milliard d’utilisateurs.

EN SAVOIR +
>> Twitter : son PDG poussé vers la sortie et un modèle à réinventer
>> Twitter active à nouveau l'envoi de messages privés à tout le monde
>> Messages groupés et publication de vidéos : Twitter dégaine deux nouveautés surprise

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter