Uber lance UberPOOL, pour partager le prix d'une course avec un(e) inconnu(e)

High-tech

VTC - Et si vous partagiez le prix d'une course avec une personne que vous ne connaissez pas mais qui va dans la même direction que vous ? Telle est la nouvelle fonctionnalité annoncée par Uber, UberPOOL.

Diviser le prix de la course par deux en partageant le trajet avec un inconnu. Tel est l'objectif de la nouvelle fonction UberPOOL que lance Uber vendredi 14 novembre à 15 heures. L'option, qui ne sera disponible qu'à Paris intra-muros et aux aéroports Roissy CDG et Orly, permet de réaliser du covoiturage pour réduire les coûts de transport.

Lancée cet été à San Francisco, Paris est la seconde ville à intégrer cette option. L'idée est de proposer "un service qui permette de faire voyager les gens ensemble, qui ne se connaissent pas, et ce pour un coût extrêmement compétitif", explique Thibaud Simphal, directeur général d’Uber France.

UberPOOL : un prix divisé par deux ou trois

Il s'agit d'une variante d'UberPOP. Ce système, qui s’appuie sur une application smartphone, permet à tout automobiliste de se transformer occasionnellement en chauffeur de taxi avec son véhicule personnel. Le but, pour lui, est de mieux rentabiliser l'acquisition d'une voiture parfois sous-exploitée. Pour le particulier qui emprunte ce mode de transport entre particuliers, l'avantage est dans le prix de la course : bien moindre qu'en taxi. Avec l'option UberPOOL, ce montant peut être divisé par deux ou trois (selon qu'on compare le tarif à UberPOP ou un taxi).

Concrètement, une personne réserve un véhicule et son chauffeur via l'application Uber en optant pour UberPOOL. Elle indique son lieu de départ et sa destination. Un algorithme entre alors en action et analyse si, à proximité, un autre client potentiel veut se rentre dans la zone désirée. Pas besoin de partir ou d'arriver exactement au même endroit, un petit détour est toléré.

Accepter de partager un trajet avec un(e) inconnu(e)

Tout le temps où la course est partagée, le prix est divisé par deux entre les utilisateurs. Par exemple, dans l'idéal, un trajet Opéra-Hôtel de Ville qui coûterait 8 euros en UberPOP (et une dizaine d'euros en taxi) pourrait donc revenir à 4 euros par personne avec le système UberPOOL. Si un des deux clients s'arrête en cours de route, il aurait à payer un peu moins (disons 3 euros) tandis que l'autre individu aurait une facture de 5 euros à l'arrivée, par exemple. Et si personne n'est disponible pour du covoiturage, une remise de 10 % sera néanmoins appliquée sur la course pour encourager les utilisateurs à utiliser l'option.

Pour un trajet partagé entre Opéra et Roissy Charles-de-Gaulle, Uber évoque ainsi un coût de 18 euros seulement, contre 30 euros en UberPOP classique et souvent plus de 50 euros, voire 60, en taxi. Difficile de faire mieux mais il faut accepter de partager le trajet avec un inconnu (et son invité éventuel) et de voyager dans un véhicule de catégorie moyenne (puisqu'il s'agit de la voiture d'un particulier et non d'une berline). A chacun de faire son choix.

A noter que certaines compagnies de taxi proposent le partage de la course. C'est par exemple le cas des Taxis G7 avec la formule WeCab (trajet Paris-aéroport). Le lieu de départ et de destination doivent être identiques pour les passagers. Il existe par ailleurs d'autres offres alternatives comme CitizenCab  ou TaxiLoc .

En savoir +
UberPOP : la société Uber condamnée à 100.000 euros d'amende
Face à la polémique, Uber Lyon renonce aux conductrices sexy
VTC : Uber débarque à Toulouse, les taxis contre-attaquent
VTC contre taxis : ce que prévoit la loi débattue à l'Assemblée

Lire et commenter