Un enfant allergique au nickel contenu dans l’iPad

Un enfant allergique au nickel contenu dans l’iPad

SANTÉ - L’iPad d'Apple pourrait être à l'origine de démangeaisons chez un enfant souffrant d'une allergie au nickel.

Une étude à destination des pédiatres, publiée dans la revue Pediatrics , révèle qu’un iPad - plus justement le nickel présent dans le boîtier d’un modèle de première génération – serait à l’origine d’une dermite chez un enfant de onze ans.

Le petit garçon récemment traité dans un hôpital de San Diego (Etats-Unis) était déjà atteint d'une maladie de la peau assez commune, mais la thérapie suivie n’agissait plus. Après avoir appris que l’enfant utilisait quotidiennement l'iPad familial depuis six mois, les médecins ont fait tester l'appareil et ont détecté un produit chimique lié au nickel dans son revêtement. Ces derniers ont alors tout simplement prescrit… l’utilisation d’une coque protectrice.

Les allergies au nickel en hausse chez les enfants

Les démangeaisons et rougeurs se sont alors estompées progressivement. Et l’enfant est désormais en rémission depuis cinq mois. Les allergies au nickel chez les enfants sont en augmentation : il y aurait aujourd’hui 25 % de cas positifs contre 17 %, il y a 10 ans.

Il y a peu déjà, le nickel contenu dans le bracelet Fitbit était pointé du doigt, accusé de créer des démangeaisons aux utilisateurs les plus sensibles. Une plainte collective a été déposée à San Diego. Apple a sobrement commenté l’information en rappelant la rareté de ce type d’allergie, tout en soulignant que "ces produits n’étaient fabriqués qu’avec du matériel de hautes qualités, présentant les mêmes standards que ceux imposés à la bijouterie par les agences de sécurité des consommateurs américains et leurs homologues européens".


 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.