Un hacker australien rançonne les possesseurs d'appareils Apple

High-tech

APPLE – Sous le pseudo Oleg Pliss se cache un pirate informatique, qui a décidé de hacker les iPhones et les Macs de certains Australiens, et demande une rançon pour débloquer les appareils piratés.

Mise à jour : un peu plus de 24 heures après les premiers blocages d'appareils par le pirate informatique Australien, Apple a publié un communiqué succint sur le sujet : la firme californienne y indique qu'elle "prend la sécurité très au sérieux et iCloud n'a pas été compromis lors de cet incident. Les utilisateurs concernés doivent changer le mot de passe de leur identifiant Apple dès que possible, et éviter d'utiliser le même nom d'utilisateur et mot de passe pour plusieurs services. Tous les utilisateurs qui ont besoin d'aide supplémentaire peuvent contacter AppleCare ou se rendre dans la boutique Apple Store la plus proche".

Les Australiens qui possèdent du matériel Apple (iPhone, iPad ou Mac) détestent un certain Oleg Pliss. Car depuis le mardi 27 mai 2014, ce mystérieux Oleg Pliss a bloqué à distance un certain nombre d'appareils Apple, comme l'indique le site The Age . Un message apparaît sur les appareils piratés, et indique que pour pouvoir les débloquer, il va falloir payer une rançon.

La bourse ou la pomme

Entre 50 et 100 dollars, à payer par l'intermédiaire de Paypal, voici ce qu'il faut débourser pour débloquer les smartphones, tablettes et ordinateurs Apple piratés. Heureusement pour ceux qui ont protégé leur appareil avec un mot de passe (ou un code PIN pour les mobiles), le piratage ne fonctionne pas, et l'appareil se débloque facilement.

Pour les autres, c'est la panique comme on peut le constater sur la page de support d'Apple . Quant à la plateforme de paiement Paypal (appartenant à eBay), dont le pirate s'est servi pour la demande de rançon, elle a annoncé que tous ceux qui ont déjà payé pour débloquer leur appareil seront remboursés. Gentlemen.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter