Un nouveau clavier pour soulager les doigts : se dirige-t-on vers la fin du "AZERTY" ?

DirectLCI
RÉVOLUTION - L’association française de normalisation, l’Afnor, a lancé une enquête publique ce mercredi dans l’intention de lancer un nouveau format plus ergonomique. Serait-ce la fin de l’ère "Azerty" ?

Une révolution est en marche. La disposition "azerty" du clavier utilisée en France n’a jusqu’à ce jour fait l’objet d’aucun travail de normalisation. D’ailleurs, un rapport de la délégation générale à la langue française et aux langues de France, publié en janvier 2016, tire à boulets rouge et estime qu’il est "presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé". 

A partir de ce constat, un projet de normalisation a été entrepris. L’Afnor, partenaire principal, vient de lancer, ce mercredi, une enquête publique. L’objectif est de permettre une version finale de cette norme qui sera publiée en septembre. Dès lors, les constructeurs pourront choisir de l’adopter, sans caractère obligatoire. Pour l’heure, deux versions, retenues par les experts, s’offrent aux utilisateurs… 

Une disposition "AZERTY" améliorée

Il s’agit avant tout de moins fatiguer les doigts ou les articulations. La première a pour idée de reprendre le traditionnel AZERTY avec des caractères supplémentaires : le E accent aigu majuscule, le C cédille majuscule, le dièse, les guillemets français, seraient désormais accessibles d'un simple clic.

Une disposition "BÉPOÈ !" révolutionnaire

Le second modèle proposé, BÉPOÈ!, s’avère plus ergonomique a été pensée pour ne pas se fatiguée les doigts et les articulations. "L’arrangement est basé sur une étude statistique de la langue française", explique-t-on. Ainsi, les lettres les plus fréquentes sont placées sur la rangée du milieu. La consultation est ouverte jusqu'au 9 juillet et une réunion de dépouillement se tiendra trois jours plus tard. Si vous avez des suggestions, c’est le moment. À vos claviers…

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter