Une application de chirurgie esthétique retirée par Apple et Google

Une application de chirurgie esthétique retirée par Apple et Google

BAD BUZZ – L'application proposait aux enfants de découvrir la chirurgie esthétique. Mais son prisme sexiste a été remarqué par un compte Twitter dénonçant le sexisme. Elle a finalement été supprimée par les deux distributeurs.

La chirurgie esthétique (mal) expliquée aux enfants. Une application mobile a déclenché l'ire d'associations et d'internautes. Elle proposait de faire découvrir la chirurgie esthétique aux enfants de 9 ans et plus, mais en l'introduisant par un biais jugé sexiste.

"Cette malheureuse fille a tant de kilos en trop qu’aucun régime ne peut l’aider. Dans notre clinique, elle peut avoir recours à une opération de chirurgie appelée liposuccion qui la rendra mince et belle", expliquait la description de l'application disponible sur l'App Store et le Play Store depuis janvier 2013.

Un effet boule de neige sur les réseaux sociaux

Il aura donc fallu un an pour que celle-ci se fasse remarquer auprès du compte Twitter EverydaySexism (le sexisme au quotidien), qui compile des expériences malheureuses en la matière. En un peu plus de 24 heures, le tweet a comptabilisé plus de 800 retweets directs. De quoi lancer un efficace effet boule de neige.

Les applications ont finalement été retirées dans les deux boutiques en ligne. Le développeur du jeu, connu sous le nom de Corina Rodriguez, n'a pas réagi. Repérée par le site spécialisé américain Mashable, elle a conçu plus de deux douzaines de jeux ayant rapport avec la chirurgie esthétique. Bien que faisant également référence au personnage de Barbie, le jeu n'avait non plus aucun rapport avec son constructeur Mattel.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.