Le Grand Cognac paralysé par attaque informatique de type rançongiciel

Le Grand Cognac paralysé par attaque informatique de type rançongiciel
High-tech

JT 20H - Depuis maintenant plus de dix jours, la communauté d'agglomération du Grand Cognac est la cible de cybercriminels. Un virus informatique de type de "rançongiciel" paralyse une grande partie de ses services.

Toute l'info sur

Le 20h

Personne n'a rien vu venir. Et pour cause, la combine est bien ficelée : un logiciel malveillant, dissimulé dans la pièce-jointe d’un e-mail ou dans une clé USB, chiffre les données d'un ordinateur et rend inutilisable le réseau informatique jusqu'au versement d'une somme d'argent. Depuis maintenant plus de dix jours, la communauté d'agglomération du Grand Cognac (Charente), qui regroupe quelque 70.000 habitants, est victime d'une attaque informatique de type "rançongiciel" qui paralyse son système.

Une première machine avait été infectée dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 octobre, avant que le virus ne se propage sur l'ensemble du réseau interne, bloquant environ 400 ordinateurs. En conséquence, les administrations tournent au ralenti et les employés doivent apprendre à retravailler comme au XXe siècle. Aucun des services publics de la ville n'a cependant dû fermer. Mais les habitants, eux, sont très inquiets pour leurs données personnelles.

Lire aussi

Aucune rançon n'a été réclamée par les pirates pour l'instant

Le Grand Cognac, qui n'a pas reçu de demande de rançon chiffrée mais une invitation à "contacter" les administrateurs du rançongiciel, a déposé plainte. Une enquête est en cours. Selon la communauté d'agglomération, une partie des données stockées sur des serveurs distincts n'ont pas été touchées, notamment les données financières et des ressources humaines. D'autres devraient pouvoir être récupérées à terme, mais une partie des informations semblent irrémédiablement perdues. 

Pour Gérôme Billois, expert en cybersécurité interrogé par TF1, "le manque d'investissements dans la protection informatique facilite grandement le travail des cybercriminels."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 186.000 demandes d'aides d'entreprises pour le mois d'octobre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Interview choc de Diana en 1995 : la BBC ouvre une enquête, William espère que cela aidera "à établir la vérité"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent