Le Grand Cognac paralysé par attaque informatique de type rançongiciel

Le Grand Cognac paralysé par attaque informatique de type rançongiciel

JT 20H - Depuis maintenant plus de dix jours, la communauté d'agglomération du Grand Cognac est la cible de cybercriminels. Un virus informatique de type de "rançongiciel" paralyse une grande partie de ses services.

Personne n'a rien vu venir. Et pour cause, la combine est bien ficelée : un logiciel malveillant, dissimulé dans la pièce-jointe d’un e-mail ou dans une clé USB, chiffre les données d'un ordinateur et rend inutilisable le réseau informatique jusqu'au versement d'une somme d'argent. Depuis maintenant plus de dix jours, la communauté d'agglomération du Grand Cognac (Charente), qui regroupe quelque 70.000 habitants, est victime d'une attaque informatique de type "rançongiciel" qui paralyse son système.

Une première machine avait été infectée dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 octobre, avant que le virus ne se propage sur l'ensemble du réseau interne, bloquant environ 400 ordinateurs. En conséquence, les administrations tournent au ralenti et les employés doivent apprendre à retravailler comme au XXe siècle. Aucun des services publics de la ville n'a cependant dû fermer. Mais les habitants, eux, sont très inquiets pour leurs données personnelles.

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

Aucune rançon n'a été réclamée par les pirates pour l'instant

Le Grand Cognac, qui n'a pas reçu de demande de rançon chiffrée mais une invitation à "contacter" les administrateurs du rançongiciel, a déposé plainte. Une enquête est en cours. Selon la communauté d'agglomération, une partie des données stockées sur des serveurs distincts n'ont pas été touchées, notamment les données financières et des ressources humaines. D'autres devraient pouvoir être récupérées à terme, mais une partie des informations semblent irrémédiablement perdues. 

Pour Gérôme Billois, expert en cybersécurité interrogé par TF1, "le manque d'investissements dans la protection informatique facilite grandement le travail des cybercriminels."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.