VIDEO - Amputé, il retrouve la sensation du toucher grâce à un doigt bionique

VIDEO - Amputé, il retrouve la sensation du toucher grâce à un doigt bionique
High-tech
DirectLCI
SANTÉ - Ce doigt bionique, encore à ses premiers stades de développement, pourrait à terme mettre fin à la sensation de membre fantôme qui affecte la plupart des amputés.

Amputé d'une main il y a plusieurs années, Dennis Aabo Sørensen n'aura pu imaginer qu'il retrouverait un jour la perception du toucher. Pour lui comme pour les autres, l'espoir est désormais permis. Une équipe de chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne ont mis au point un doigt bionique capable de reproduire peu ou proue la sensibilité de la peau humaine.

Pour parvenir un telle prouesse, les scientifiques ont équipé l'appareil de capteurs biométriques miniatures capables de détecter les ondulations de la surface avec laquelle ils sont en contact. Ces dernières sont converties alors en signaux électriques et acheminées dans les nerfs du patient. Le cobaye a expliqué au site spécialisé TechXplore ce qu'il ressentait au moment de l'expérience.

Le cobaye a pu dissocier le rugueux du doux

"La stimulation me donnait l’impression que je ressentais avec ma propre main. Je sens toujours ma main manquante, elle est toujours au bout de mon moignon, raconte Dennis Aabo Sørensen. J’ai pu retrouver des sensations de textures du bout de l’index de ma main fantôme."

Au cours des tests, le cobaye a été en mesure de dissocier la sensation de rugueux et de doux dans 96% des cas. Pour s'en assurer, les scientifiques ont menée une deuxième de tests, mais cette-fois, sur des personnes non-amputées. L'analyse de leurs électroencéphalogrammes a révèlé que les signaux cérébraux envoyés par la prothèse étaient quasiment similaires à celles générées par un vrai doigt.

Mettre fin à la sensation de membre fantôme

Cette technologie pourrait améliorer le contrôle de la prothèse et minimiser, voire éliminer, la sensation de membre fantôme qui affecte environ 80% des amputés. Mais si les récents progrès dans le champ des circuits électroniques souples et organiques offrent aujourd'hui de nombreuses perspectives, la plupart de ces appareils sont encore souvent limités par leur alimentation électrique.

À LIRE AUSSI
>> Elle accepte de coucher avec un vierge de 43 ans doté d'un pénis bionique
>> Grande première mondiale : un Anglais se fait greffer un œil bionique
>> Grâce à une main bionique, un enfant va pouvoir faire du vélo pour la première fois
>> Pour éviter l'amputation, la main d'un patient greffée sur son ventre

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter