VIDÉO - "Assassin's Creed" : Ezio, Altaïr, Connor, Arno... Retour sur dix ans de héros

DirectLCI
EN FAMILLE - En 2007, une nouvelle saga débarquait dans la sphère vidéoludique. "Assassin’s Creed" bouleversait le jeu vidéo avec son concept et sa volonté de faire de la grande Histoire son terrain de jeu. Aymar Azaïzia, directeur des contenus "Assassin's Creed", revient pour LCI sur les héros les plus célèbres de la franchise qui luttent depuis 10 ans contre les Templiers, de Constantinople à Londres en passant par Florence ou Paris.

"Nous agissons dans l’ombre pour servir la lumière", clament les Assassins depuis des millénaires, sous les yeux de millions de gamers séduits à travers le monde. Le 27 octobre, Ubisoft s’apprête à sortir le nouvel épisode de sa saga, Assassin’s Creed Origins. Bayek, Medjai (protecteur) de l’Egypte ptolémaïque du Ier siècle avant Jésus-Christ, rejoint ainsi une longue lignée d’Assassins avec laquelle nous avons fait connaissance il y a 10 ans. Mais il en est en fait l’un des tout-premiers. 


Nous avons demandé à Aymar Azaïzia, en charge de tous les contenus qui ont trait à la franchise Assassin's Creed chez Ubisoft, de nous présenter tous ces Assassins qui ont fait le succès de la saga (vidéo ci-dessus).

Des Assassins aux quatre coins du monde

En 2007, avec Assassin’s Creed, les joueurs découvrent Desmond Miles (1987-2012), jeune homme de 20 ans et barman à New York, descendant d’une famille qui avait prêté allégeance à la Confrérie des Assassins dont il fera partie. Par le biais d’une machine qui lit dans son ADN (l’Animus créé par la société Abstergo), il va revivre de force le passé de ses ancêtres à différentes époques. A commencer par Altaïr Ibn-La’Ahad (1165-1257), aïeul du côté de sa mère. Ce membre syrien de la Confrérie lutta contre les Templiers en tant que Mentor durant la Troisième Croisade en Terre Sainte. C’est lui qui établit le Codex, texte lu par toutes les générations d’Assassins.


Ezio Auditore (1459-1524), jeune noble florentin, est le héros emblématique de la saga. On suit son parcours de 17 à 64 ans, dans trois jeux différents (Assassin's Creed II, Assassin's Creed: Brotherhood et Assassin's Creed: Revelations). Il est le mentor des Assassins d’Italie du XVIe siècle. Ezio sévit durant la période phare des Médicis à Florence et croisera bon nombre de personnalités de la Renaissance.


Connor Kenway (1756- ?; Assassin's Creed III), qui lui succède, fait vivre la Révolution américaine. Né sous le nom Ratonhnhaké:ton d’un père anglais templier et d’une mère amérindienne, il vit mal ce double statut et peine à trouver sa place dans un pays en pleine mutation. Après l'assassinat de ses deux parents, il est recueilli par un Anglais qui l’entraîne pour qu’il entre dans la Confrérie et puisse se venger. Son grand-père, Edward Kenway (1693-1735), fut également un Assassin (Assassin's Creed IV : Black Flag). Mais plutôt par hasard alors qu’il sillonnait les mers des Caraïbes comme pirate sur le Jackdow. Tous deux sont des Assassins du côté du père de Desmond. 


Arno Dorian est un Assassin franco-autrichien qui sévit sous la Révolution française (Assassin's Creed Unity). On ne lui connaît qu’une filiation avec Callum Lynch (interprété par Michael Fassbender dans le film) et avec Aguilar de Nerha, un Assassin durant l’Inquisition espagnole. Jacob et Evie Frye (Assassin's Creed Syndicate) sont de la branche britannique des Assassins.

Plus d'articles

Sur le même sujet