VIDÉO - Avec "Stuntronics", Disney invente le robot-cascadeur

DEMAIN
DirectLCI
SUPER-HÉROS - Pour les besoins de ses parcs d'attraction, Disney travaille sur des robots voltigeurs autonomes, capables de reproduire en vrai les acrobaties des super-héros du grand écran.

Ce sont des robots très spécialisés qui viennent d'être dévoilés à Los Angeles, des machines autonomes pensées par Disney Imagineering, le laboratoire de recherche et développement de Disney, qui travaillent sur toutes les attractions, les effets visuels et les créatures robotiques que l'on trouve dans certains films, et dans la douzaine de parcs Disney présents dans le monde entier. Des parcs qui se trouvent aujourd'hui dans une position inconfortable, face aux blockbusters qu'alignent les studios de leur maison-mère. 


Comme l'explique à nos confrères de Techcrunch l'un des responsables du projet, ce que le spectateur peut voir aujourd'hui dans Star Wars ou dans une production Pixar ou Marvel définit ses attentes quand il découvre les attractions des parcs. Et si les acrobaties des films sont pour l'essentiel le travail des effets spéciaux, il faudra bien des robots pour les reproduire dans la réalité des parcs Disney.

Nom du projet : "Stuntronics", une première génération de robot-cascadeurs, les premiers capables d'évoluer dans les airs. Si les générations d'animatronics sorties depuis soixante ans des ateliers de Disney Imagineering étaient toutes solidement rivées au sol, et avaient surtout pour mission d'imiter les mouvements de l'homme ou de l'animal, dans un script immuable et répété des centaines de fois par jour, ces nouveaux robots mettent la barre plus haut. Eux doivent être capables de réaliser des acrobaties aériennes, avec assez d'autonomie pour reproduire la même cascade, en corrigeant leur trajectoire pour atterrir toujours au même endroit.

Un robot en plus, un cascadeur en moins ?

Au cœur de la machine, une brique de métal qui embarque toute une série de capteurs de mouvements, un ordinateur de bord, et des poids mobiles capables de déplacer en temps réel le centre de gravité du robot. Une brique de base qui a aujourd'hui gagné un corps dont il peut contrôler certains des mouvements. Pour les ingénieurs, on est encore loin d'un produit fini, "Stuntronics" n'est encore qu'un projet de recherche avancée, son arrivée dans les parcs n'est pas encore programmée. De quoi se laisser le temps d'imaginer l'attraction qui irait autour, reste à voir quel super-héros aura la primeur du robot-cascadeur.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter