Découvrez, en 3D, comment utiliser la température du sous-sol pour produire de la chaleur ou de l'électricité

Découvrez, en 3D, comment utiliser la température du sous-sol pour produire de la chaleur ou de l'électricité

DÉCOUVERTE - Demain, comment allons-nous exploiter les ressources du sous-sol en vue de produire de la chaleur ou de l’électricité ? Louis Bodin vous présente, en 3D, les innovations majeures à venir.

Utiliser la température du sous-sol de la Terre pour produire de la chaleur ou de l'électricité : c'est le principe de la géothermie. Moins connue que l'énergie solaire ou éolienne, c'est pourtant la troisième énergie renouvelable la plus utilisée dans l'Hexagone. 

Ainsi, comme l'explique Louis Bodin, la température du sous-sol varie selon les endroits, mais aussi en fonction de la profondeur à laquelle on se situe : plus on descend, plus la température est élevée, montant en moyenne de 4 °C tous les 100 mètres. Ce qui intéresse beaucoup les ingénieurs.

Toute l'info sur

Le WE

Subsistent quelques exceptions à la règle, c'est-à-dire des endroits beaucoup plus favorables où la température dépasse la moyenne en descendant en profondeur. C'est le cas en Alsace où elle va jusqu'à 10 °C tous les 100 mètres. À 2 km de profondeur, des nappes d'eau chaude sont ainsi remontées à la surface. Une eau à 90 °C pour alimenter des quartiers ou encore une ville en chauffage.

En descendant encore, à environ 5 km de profondeur, où déjà la température de la roche est de 200 °C, de l'eau sera injectée à travers une canalisation, traversant ainsi cette roche très chaude. Comme il fait 200 °C, l'eau va bouillir, se transformer en vapeur et sera remontée à travers un autre tuyau pour alimenter avec une très forte pression, des tribunes pour fabriquer par exemple de l'électricité. À l'avenir, les techniciens vont essayer de monter la pression et améliorer en conséquence le rendement pour fabriquer une électricité un peu plus vertueuse. Évidemment pour cela, il faut choisir les meilleurs endroits. En France par exemple, le terrain de prédilection sera en Alsace ou en Guadeloupe.

Sur le même sujet

Lire et commenter