Drone, GPS, caméras... : Val Thorens, la station de ski du futur

Drone, GPS, caméras... : Val Thorens, la station de ski du futur
High-tech

Toute L'info sur

LE WE 13h

REPORTAGE - La station de Val Thorens a pris un virage technologique pour assurer la sécurité sur le domaine skiable et au-delà. Elle est notamment désormais équipée d'un drone doté d'une caméra thermique et d'un haut-parleur.

L’an dernier, 144.000 skieurs se sont blessés en France. Pour sécuriser ses pistes (et même récupérer les imprudents qui s’aventurent au-delà), Val Thorens utilise déjà la technologie du futur. La station a notamment acheté un drone de dernière génération équipé de deux caméras ultrasophistiquées afin de repérer les éventuelles victimes. 

Une caméra thermique, qui permet de voir jusqu’au 10e de degré près, détecte ainsi la chaleur d’un corps, même la nuit. Les secours peuvent ainsi être déclenchés plus vite. Une caméra zoom permet pour sa part de reconnaître le visage d’une personne à trois kilomètres de distance ! Ce drone est également équipé de hauts parleurs pour s’adresser directement aux personnes à secourir. 

Lire aussi

Plus globalement, pour assurer la sécurité, sur les pistes cette fois, Val Thorens possède 14 caméras. Elles comptent les skieurs et fluidifient le trafic en temps réel grâce à des panneaux situés au départ des descentes. La nuit, grâce à un logiciel, ce sont les dameuses qui récoltent des informations sur l’épaisseur de la couche de neige. Cela permet d’être plus précis dans la préparation des pistes. Toutes les données récoltées sont ensuite traitées au centre de contrôle. Et en cas d’accident, le pisteur qui arrive sur les lieux se géolocalise immédiatement grâce à un autre logiciel GPS. Quand plusieurs accidents ont lieu au même endroit, cela accélère la mise en place de mesures de protection ou le renforcement de la signalétique dans la zone accidentogène. 

"Nous avons investi environ un million d’euros dans le digital depuis cinq ans pour baisser l’accidentologie sur le domaine skiable. C’est vraiment l’un de nos points forts", explique à TF1 Benjamin Blanc, directeur des pistes. 3.000 skieurs se blessent chaque année à Val Thorens. Le chiffre est stable, mais la station espère le faire baisser grâce à tous ces investissements. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent