Moins cher que le XS et XS Max, que vaut l'iPhone XR, qui débarque ce vendredi en boutique ?

High-tech
ON A TESTÉ – Troisième larron présenté en septembre dernier lors de la keynote de rentrée d'Apple, l'iPhone XR est disponible depuis ce vendredi en boutique. LCI a étudié l'engin, histoire de voir s'il doit rougir de la comparaison avec ses camarades haut de gamme, les iPhone XS et XS Max. Et il se pourrait bien qu'il puisse tout aussi bien parader la tête haute !

Avant de consacrer sa fin d'année aux iPad Pro et autres MacBook, Apple sort encore une carte de sa manche ce vendredi 26 octobre, avec le lancement officiel de l'iPhone XR, troisième déclinaison de son smartphone phare présentée en septembre dernier aux côtés des iPhone XS et XS Max. "Le futur du smartphone pour encore plus de personnes", clame-t-on du côté de la marque californienne. 


Depuis 2017 et l'intronisation du nouveau design maison avec l'iPhone X, on avait bien compris que tous ses successeurs auraient le droit au même traitement. Mais quid des potentiels acheteurs qui ne pouvaient pas ou ne voulaient pas mettre plus de 1.000 euros dans leur appareil ? Si les iPhone XS et XS Max oscillent entre 1.159 € et 1.659 €, Apple a donc aussi présenté l'iPhone XR, qui se targue de proposer pratiquement le même produit mais "à un prix plus abordable". 


Nous avons passé plusieurs jours en compagnie du nouveau venu pour voir s'il souffrait de la comparaison avec l'iPhone XS ou s'il avait quelques arguments à faire valoir.

Design : pareil mais différent

Même allure arrondie, même écran quasi sans bord et même encoche "maison" sur sa face avant : de prime abord, l'iPhone XR ne se distingue de l'iPhone XS et de l'iPhone XS Max que par sa taille. Son écran bord à bord affiche 6,1 pouces de diagonale (contre 5,8 et 6,5 pouces), ce qui le situe en gabarit entre les anciens iPhone 6/7/8 et iPhone 6/7/8 Plus. 

Similaires mais quand même différents – car il faut aussi justifier l'écart de prix. L'iPhone XR est doté d'un écran Liquid Retina (LCD) alors que ses deux acolytes sont équipés d'un écran OLED. Très honnêtement, ce n'est pas immédiatement flagrant et le Liquid Retina s'avère bien meilleure qu'un écran LCD classique. Le rendu des couleurs est plutôt cohérent grâce au système de gestion permis par iOS ou encore par la technologie True Tone qui ajuste la température des couleurs en fonction de votre environnement lumineux. En regardant des films un peu plus visuels ou en 4K, on note cependant une différence au niveau des détails. Mais l'iPhone XR se défend plutôt bien. 


Si, à l'avant, le verre est rigoureusement le même et plus robuste que sur le modèle d'iPhone X, l'iPhone XR arbore un boîtier avec le dos en verre, pour permettre la charge sans fil, et des contours assortis en aluminium anodisé "de qualité aérospatiale". Cela peut paraître moins élégant que le mélange verre très haute qualité et acier inoxydable des iPhone XS. Mais il affiche une allure un peu plus "fun" avec ses six couleurs (noir, blanc, bleu, corail, jaune et rouge (PRODUCT) RED, dont une partie revient à la lutte contre le Sida).

La même puissance que l'iPhone XS

A l'intérieur, l'iPhone XR peut compter sur la même puce que les iPhone XS, l'A12 Bionic 7 nanomètres avec le même Neural Engine de seconde génération. Il s'agit de l'une des puces plus puissantes du marché, capable d'apporter une dose d'intelligence artificielle et d'apprentissage de vos usages. L'engin est ainsi aussi fluide que ses comparses 2018 dans le traitement des commandes, l'ouverture des applications est beaucoup plus rapide qu'avant et il supporte mieux les jeux un peu gourmands en ressources. 


Du côté de l'autonomie, l'iPhone XR se tient plutôt bien avec 1h30 supplémentaire annoncée par rapport à l'iPhone 8 Plus. En usage normal, on constate qu'à la fin de la journée, il reste plutôt 25-30% alors qu'on arrivait au bout avec un iPhone 8 Plus.

Désormais privé d'un bouton physique Accueil, il va falloir apprendre une nouvelle gestuelle d'utilisation, la même que celle de l'iPhone XS (balayage de l'écran vers le haut pour revenir à l'accueil ou changer d'applications, vers le bas pour accéder au centre de contrôle ou aux notifications, etc. ). En revanche, la technologie 3D Touch qui fonctionnait sur l'iPhone XS est, ici, remplacée par un retour haptique inédit, mais qui ne fonctionne que sur l'écran verrouillé afin d'accéder à l'appareil photo ou à la torche. Il n'est pas utilisable pour accéder rapidement à des sous-menus sur les icônes des différentes applis de l'accueil.

Appareil photo : du mieux et du presque aussi bien

A l'arrière, l'iPhone XR ne présente qu'un seul objectif grand angle de 12 MP (f/1,8) avec stabilisateur optique d'image – le même que l'un des deux des iPhone XS. Et pourtant, il peut faire presque aussi bien que ce dernier avec son double capteur. Tout cela grâce à la puce A12 Bionic, au processeur de signal d'image maison et à l'algorithme logiciel qui retravaille le résultat obtenu.


En revanche, sans grande surprise, le mode portrait n'est pas aussi optimal qu'avec un double capteur et les contours, notamment en intérieur ou éclairage non naturel, ne sont pas aussi précis, malgré le HDR intelligent (également présent en vidéo) qui apporte plus de lumière et de détails.  A noter qu'à la différence des iPhone XS, il n'est pas possible d'utiliser le mode portrait si la caméra ne détecte pas une personne. Oubliez donc les photos de votre plat avec arrière flouté. Et le cliché est pris moins bien en gros plan qu'avec l'iPhone XS. 

Côté vidéo, l'appareil peut filmer en 4K à 60 ips et en ralenti jusqu'à 1080p à 240 ips. Avec un seul capteur photo à son actif, l'iPhone XR n'a globalement pas à rougir de ses performances, notamment en basse lumière qui sont bien plus efficaces que sur les iPhone 8. Et le déclencheur est aussi rapide que celui de l'iPhone XS, dont l'iPhone XR reprend aussi l'autofocus deux fois plus rapide et le Flash True Tone Quad-LED. Et sa caméra arrière gère également parfaitement la réalité augmentée, grâce, il est vrai, à ARKit et iOS 12. (photo ci-dessous de produits en réalité augmentée dans un environnement réel)

A l'avant, on trouve la TrueDepth Camera (7 MP) qui permet, elle aussi, la reconnaissance faciale FaceID multipoints infrarouge et la sécurisation de l'iPhone, les Animoji et les nouveaux Memoji (Emoji à votre image). 

Notre avis

Après plusieurs jours en sa compagnie, nous avons trouvé à cet iPhone XR quelques points intéressants. Annoncé à partir de 859 € (disponible en 64, 128 ou 256 Go de stockage), soit 300 euros de moins que le premier iPhone XS, il propose quasiment les mêmes fonctionnalités, une puissance et une fluidité similaires mais un écran "seulement" LCD. Choisir entre les modèles très haut de gamme ou celui désormais "d'entrée de gamme" sera donc aussi une question de design et d'intérêt pour la photo (simple ou double capteur). 


L'iPhone XR devrait trouver ses adeptes, notamment des utilisateurs plus jeunes en quête d'un bon produit à l'allure plus fun qui sera également Dual SIM (dont une eSIM). De quoi lui prédire un beau succès.

IPHONE XR - Prix : à partir de 859 euros en 64 Go (existe aussi en 128 Go et 256 Go) - Disponible en noir, blanc, jaune, bleu, rouge (PRODUCT)RED et corail.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lancement de trois nouveaux iPhone

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter