Innovation : les technologies "sans-contact" en plein boom pour éviter la transmission du virus

Innovation : les technologies "sans-contact" en plein boom pour éviter la transmission du virus
High-tech

ENQUETE - Les innovations technologiques mises en place ces dernières années sont très plébiscitées depuis le début de la crise sanitaire pour nous aider à éviter le contact avec les surfaces à risque.

Pour respecter les gestes barrières et éviter notamment le contact entre notre peau et les surfaces sur lesquelles le coronavirus  peut s'être déposé, les innovations technologiques, plus ou moins récentes et déjà en places avant même le début de la crise sanitaire, sont d'une grande aide. 

Nous en avons sélectionné trois, ainsi qu'une quatrième qui pourrait bientôt arriver.

La machine qui vous reconnaît grâce à votre main

Cela ressemble à un film de science-fiction, sans être un. A l’entrée de certaines grandes entreprises, vous pouvez franchir le portique de sécurité en passant simplement votre main au-dessus d’un lecteur, sans jamais le toucher.  Le dispositif reconnaît en effet votre identité uniquement grâce à vos empreintes digitales, préalablement enregistrées dans le système.

Au coeur de ce capteur, la reconnaissance biométrique.L'entreprise française qui le fabrique est le leader mondial des technologies sans contact de contrôle d'identité, de plus en plus demandées depuis le début de la crise. "La difficulté technologique derrière le dispositif, c'est de récupérer des informations et de les traiter très rapidement. Donc nous avons recours à l’intelligence artificielle", explique à TF1 Yves Portalier, vice-président exécutif Biometric activities chez Idemia.

"Yanook" appuie sur les boutons et ouvre les poignées à votre place

C'est l'une des nouveautés de cette année 2020 : un crochet antibactérien. Moins tech, mais tout aussi pratique, "Yanook", un dispositif en inox, permet d’appuyer sur les boutons d’ascenseur ou d’ouvrir les poignées de porte sans les toucher. Il a été inventé par le Français Yannick Silva. Lancé en avril, le produit connaît un succès fulgurant. Yannick Silva revendique environ 150.000 demandes à travers le monde, des Etats-Unis au Laos en passant par le Mexique.

Le paiement sans contact explose

Ce n’est pas une nouveauté à proprement parler puisque cette technologie existe déjà. Mais dans le contexte actuel, le paiement sans contact avec la carte bancaire est évidemment en plein essor, d’autant plus que le plafond pour une transaction vient d’être relevé de 30 à 50 euros. Résultat : l’année dernière, 27% des paiements par carte étaient réalisés avec le sans contact contre 56% aujourd'hui. La plupart des petits commerçants s’équipant de la technologie grâce à un petit boitier leur coûtant à peine 20 euros, il est fort probable que ce taux augmente encore dans les semaines à venir.

Bientôt des écrans virtuels ?

Le coronavirus a aussi propulsé certains domaines de recherche sur le devant de la scène. Une entreprise chinoise travaille par exemple sur des écrans virtuels qui permettront de taper dans l'air comme sur un clavier. Le but : supprimer complètement les surfaces de contacts dans les lieux publics. Mais là, il faudra encore attendre un peu.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent