VIDÉO - Galaxy S10 et S10+ : on a pris en main les nouveaux smartphones vedettes de Samsung

High-tech

KEYNOTE – Samsung a dévoilé mercredi soir à San Francisco ses trois nouveaux Galaxy S10. Un design repensé, de la puissance injectée et un bond sur la photo : LCI a pu se faire une première idée de ces porte-étendards de la gamme phare du constructeur sud-coréen.

Quand on veut parler de révolution, quoi de mieux que d'aller le faire sur les terres du spécialiste du genre ? Ce mercredi soir, Samsung s'est offert un petit plaisir en présentant ses nouveaux smartphones haut de gamme au Bill Graham Civic Auditorium de San Francisco, là où son grand rival Apple avait noué une partie de son histoire et dévoilé bon nombre de ses produits avant de prendre ses quartiers définitifs au Steve Jobs Theater de l'Apple Park.

Et Samsung a donc décidé à son tour de faire sa révolution en lançant un nouveau design pour le Galaxy S10, son smartphone vedette. Ou plutôt ses trois modèles haut de gamme puisque ce S10 possède trois versions : S10e, S10 et S10+.

Que trouve-t-on dans ce(s) Galaxy S10 ?

Avec l'arrivée du S10e, le Sud-coréen ajoute donc cette année une "entrée de gamme" à ses appareils premium. Un smartphone sans écran incurvé, mais toujours Super AMOLED Full HD+ et dans un gabarit plus petit (5,8 pouces de diagonale).

De leur côté, les Galaxy S10 (6,1 pouces) et S10+ (6,4 pouces) voient évidemment plus grand. Mais tous affichent un écran quasi intégral, ponctué simplement d'un trou pour la caméra en haut à droite (10 MP Dual Pixel et même deux caméras sur le S10+ avec un second capteur pour gérer le mode portrait et la profondeur de champ).

Comme sur le Galaxy A7, Samsung a doté ses Galaxy S10 et S10+ d'un triple capteur photo, avec un capteur principal grand angle, un ultra-grand angle et un téléobjectif. A cela s'ajoute de l'intelligence artificielle qui va notamment gérer jusqu'à 30 scénarios de photo, le mode Super Night pour combiner des clichés et obtenir un résultat impeccable en très basse lumière (nuit) ou encore l'aide au cadrage pour optimiser vos prises et proposer le meilleur résultat. Côté vidéo, la stabilisation a été renforcée.

Qui dit trois modèles, dit des propositions multipliées en matière de performances. Les Galaxy S10 proposent ainsi de 8 à 12 Go de mémoire vive pour épauler le nouveau processeur Exynos 9820 moins énergivore et plus puissant que son prédécesseur. Question stockage, ils sont disponibles en 128, 512 Go ou encore 1 To, avec la possibilité de rajouter jusqu'à 512 Go supplémentaires via une carte microSD. Avec la nouvelle interface OneUI, ils vont être aussi plus fluides et plus rapides dans le lancement des applis et vont optimiser la gestion de la batterie.

Du côté des nouveautés, on trouve le lecteur d'empreinte à ultrasons, positionné sous l'écran pour les deux modèles plus haut de gamme. Le Galaxy S10e doit, lui, se contenter d'un capteur d'empreinte latéral sur le côté. La reconnaissance faciale reste présente sur tous les modèles. Comme sur le Huawei Mate 20 Pro, le Galaxy S10 peut recharger un autre smartphone ou accessoire Galaxy compatible avec la norme de charge par induction Qi en les collant simplement dos à dos. La batterie longue durée du Galaxy S10+ s'y prêtera sans doute très bien. Les Galaxy S10 sont toujours résistants à l'immersion et à la poussière et ils ont gardé leur port jack 3,5 mm pour les écouteurs.

Notre première impression

Si le Galaxy S10e a l'avantage de bien tenir en main du fait de son format plus compact, on ne sent finalement pas tant que cela la différence avec le S10. Le gabarit du S10+ est forcément plus imposant mais il reste utilisable même par de petites mains. La qualité de l'écran OLED est toujours aussi bluffante. Avec l'arrivée d'un simple trou pour la caméra (ou les deux caméras sur le S10+), on se retrouve totalement plongé dans l'écran qui occupe quasiment toute la surface avec un ratio de 93%. Les bordures ayant été affinées au maximum, la vidéo prend désormais tout l'espace. Les couleurs ont été ravivées pour être plus proches de la réalité et cela se sent dans les contrastes. 

Le déverrouillage de l'engin via le lecteur d'empreintes positionné sous l'écran s'avère extrêmement intuitif et rapide. Il faut dire que la zone du capteur est suffisamment large pour détecter le doigt en 3D, quelles que soient les conditions de température, luminosité et, nous promet-on, d'humidité de la peau.

Point fort voulu et avancé par Samsung, la photo. Le triple capteur a déjà fait ses preuves sur le Galaxy A7, il ne paraît pas en reste sur les S10 au vu de nos premiers tests. On apprécie grandement l'ajout du mode "aide au cadrage" qui permet de minimiser ses chances de rater une photo. L'IA vous suggère alors, via un point blanc, la meilleure position pour l'appareil et peut même déclencher automatiquement la prise si vous avez validé l'option. Elle rééquilibre notamment la ligne d'horizon et suit la logique de composition des lignes propres aux photographes professionnels.

A noter qu'un gros effort a aussi été fait pour séduire les gamers. Les S10 et S10+ ont ainsi été optimisés pour faire tourner les jeux les plus gourmands conçus sous le moteur Unity, tout en profitant du son Dolby Atmos dédié au jeu vidéo. Les smartphones disposent aussi d'un système de chambre de refroidissement pour éviter d'avoir les mains qui chauffent, notamment en jouant à Fortnite. 

En vidéo

Présentation du Samsung Galaxy S10e

Prix : 

- à partir de 759 euros pour le Galaxy S10e

- à partir de 909 euros pour le Galaxy S10 (128 Go de stockage/8 Go de mémoire vive) 

- à partir de 1.009 euros pour le Galaxy S10+ (128 Go/8 Go) et  jusqu'à 1.609 euros pour le modèle en céramique noire (1To de stockage/12 Go de mémoire vive) 

En précommande jusqu'au 7 mars 2019.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter