La téléconsultation, c’est aussi pour les vétérinaires !

La téléconsultation, c’est aussi pour les vétérinaires !

REPORTAGE - Les vétérinaires ont pu rouvrir leurs portes à la faveur du déconfinement. Pour limiter les consultations dans les cabinets, certains disposent d'un nouvel outil : la téléconsultation, désormais autorisée dans des conditions très strictes.

Pendant la période de confinement, les vétérinaires ont limité les consultations aux urgences. Depuis le 11 mai, ils ont repris une activité quasi-normale, qui passe notamment par les actes du quotidien à rattraper. Néanmoins, pour limiter la présence des propriétaires dans les cabinets, plusieurs solutions à distance ont été mises en place.

Guillaume Ragetly, chirurgien-vétérinaire, a ainsi inventé un outil à destination des propriétaires inquiets. Ceux-ci doivent remplir en ligne depuis leur ordinateur un questionnaire, baptisé "Animoscope". L’outil permet ensuite de "savoir quel est le degré d'urgence à partir des symptômes pour décider" quand le propriétaire doit se rendre chez le vétérinaire : immédiatement, le lendemain ou plus tard. "Cela optimise  la chaîne de soins", explique Guillaume Ragetly à TF1.

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

La crise du coronavirus a également accéléré la parution d'un décret, le 6 mai dernier, autorisant pour la première fois la télémédecine vétérinaire. Isabelle Pasquet, installée à Paris, peut ainsi effectuer en visio-conférence le contrôle post-opératoire des animaux qu’elle a déjà soignés, même s’il parfois difficile pour le propriétaire de manipuler facilement son chien ou son chat pour montrer la plaie.

Pour l’instant, ce dispositif, autorisé à titre expérimental pour 18 mois, ne s'applique qu'aux animaux déjà connus des vétérinaires qui l’utilisent.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Vaccin Moderna : l'espacement entre les deux doses peut aller jusqu'à 6 semaines, selon l'OMS

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

Écoles ouvertes, vacances : Jean-Michel Blanquer défend le statu quo

Lire et commenter