Métaux précieux : vos vieux téléphones valent de l'or

Métaux précieux : vos vieux téléphones valent de l'or

RUÉE VERS L’OR – Les appareils électroniques contiennent de l'or, de l'argent, du lithium ou encore du platine. Autant de métaux précieux qu’il est possible de recycler.

Vos smartphones, ordinateurs ou encore tablettes valent leur pesant d’or. Argent, lithium, platine… Là où vous ne voyez que de vieux appareils électroniques, certains y voient une véritable ressource. "Les chercheurs montrent qu’aujourd’hui, on a plus de métaux précieux dans les téléphones qui sont déjà construits qu’il n’en reste dans les mines, donc on se dit qu’il faut les extraire de nos téléphones qui sont au fond de nos tiroirs", affirme Gaëlle Le Vu, directrice RSE d'Orange. 

Toute l'info sur

LE WE 20H

C’est pourquoi, en France, de plus en plus de déchetteries sont visitées la nuit. Les installations de caméra de surveillance restent insuffisantes pour prévenir les vols. La déchetterie de Janvry, que vous voyez dans le reportage en tête de cet article, a ainsi été cambriolée il y a à peine un mois. Le préjudice s’élève à quelques centaines d’euros cette fois-ci. Le maire ne sait plus quoi faire. "On a l’impression d’avoir un bazooka pour abattre une alouette. C’est vrai que tous les moyens qu’on déploie, les services de sécurité qui passent la nuit pour protéger un frigo, c’est consternant", s’exclame-t-il. En cumulant le nombre de vols, cette déchetterie s’est fait dérober pour plus de 120.000 euros de matériel l'an dernier. 

Alors, plutôt que de jeter vos anciens téléphones et ordinateurs, il vous est possible de les faire recycler contre une petite somme d’argent. Les petits appareils électriques sont en effet recyclés à 77% de leur poids. Ecosystem, Emmaüs et les Ateliers du Bocage ont signé une Charte Réemploi pour la remise en état des téléphones mobiles, qui seraient 100 millions à dormir dans nos tiroirs. 

Des vieux téléphones rachetés entre 2000 et 6000 euros la tonne

Les Ateliers du Bocage se consacrent également à la récupération de métaux. Des quatre coins de la France, plusieurs centaines de mobiles et tablettes arrivent sur le site, ce qui représente 200.000 téléphones environ par an, explique Antoine Drouet, le directeur des ateliers. Une partie est donc revendue après remise en état et le reste est recyclé afin de prélever environ sur chacun 1000 grammes de métaux précieux. L’opération se déroule sur un site tenu secret, et pour cause, il recèle des montagnes d’appareils électroniques ayant un coût estimé à deux millions d’euros. Les vieux téléphones sont, eux, rachetés entre 2000 euros et 6000 euros la tonne. Après avoir été démantelés et leurs batteries retirées, les vieux mobiles sont réduits en miettes avant d’être fondus et d’être transformés en blocs de 315 kilos net. "On va sortir un culot de métal qui contient différents métaux. Entre autres du cuivre mais aussi des métaux précieux comme l’or, l’argent, le palladium…", explique Gaël Renaux, responsable développement et ingénierie. 

Lire aussi

Tous les métaux sont mélangés mais l’entreprise est capable d’isoler celui qui l’intéresse. Le jour du reportage : du cuivre. "On mettra en œuvre différents procédés chimiques, électrochimiques, de précipitation qui nous permettront de séparer chacun de ces métaux", dévoile Matthieu Macaud, responsable R&D Weecycling. La recette est, elle, tenue secrète. Après plusieurs heures de traitement, un lingot de dix kilos est entièrement produit à partir de vieux téléphones portables. Sa valeur atteint 10.000 euros. 

Exemple de réutilisation, pour la première fois de l’histoire des Jeux Olympiques, la production des médailles pour les JO de Tokyo a utilisé des petits appareils électroniques appartenant aux Japonais. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EN DIRECT - Covid-19 : Castex suspend "jusqu'à nouvel ordre" les vols entre le Brésil et la France

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

"Sofagate" : la mise en garde d'Ursula von der Leyen à Charles Michel

Lire et commenter