VIDÉO – Montez à bord d'une navette Hyperloop : le train supersonique du futur !

VIDÉO – Montez à bord d'une navette Hyperloop : le train supersonique du futur !

TRANSPORT - Écrans à réalité augmentée et fauteuils en cuir beige. Bienvenue à bord de l’Hyperloop, le moyen de transport du futur. Claustrophobes s’abstenir !

De nos jours, il faut compter un peu plus de trois heures pour se rendre de Paris à Marseille en TGV. Grâce au train supersonique Hyperloop, d'ici dix ans, le trajet pourrait durer seulement une petite demi-heure. Cependant, le fait de voyager à bord d’un train supersonique, circulant dans un tube à basse pression, à la vitesse de près de 1200 kilomètres par heure, peut susciter des craintes chez un certain nombre de personnes. Et on comprend pourquoi !

Personne ne souhaite imaginer, en effet, ce que subiraient nos organismes (liquéfiés ou broyés ?) si un jour quelque chose tournait mal en raison d'une dépressurisation de la capsule. Ou du moins, de quoi vous flanquer un bon mal au cœur, sans parler de la crise de claustrophobie. Afin de rendre le voyage des passagers moins désagréable, les ingénieurs de la firme américaine Hyperloop Transportation technologies planchent pour vous trouver des solutions.

L'objectif ? Convaincre les passagers sceptiques de son intérêt

À l’occasion d’une conférence de presse, la semaine dernière à Vienne en Autriche, la société californienne a dévoilé des images montrant l’intérieur d’une navette Hyperloop. Alors que son grand rival, Hyperloop One, mise davantage sur un usage commercial pour transporter des marchandises, la firme américaine Hyperloop Transportation Technologies cherche, de son côté, à convaincre les passagers sceptiques quant à l’intérêt de ce moyen de transport futuriste, dont les premiers essais "grandeur nature" ont déjà débuté.

EN SAVOIR + >> Regardez le premier test "grandeur nature" de l'Hyperloop d'Elon Musk  

La société a commencé par annoncer son intention d’utiliser un nouveau matériau ultrarésistant à base de fibres de carbone, appelé Vibranium , afin de renforcer la carlingue de la navette. Et pour nous convaincre de son confort, elle n’a pas hésité à mettre le paquet sur son design intérieur. Comme ces confortables fauteuils en cuir beige, qui offriront à vos jambes un large espace, contrairement aux sièges des avions des compagnies aériennes Ryanair ou EasyJet.


Des écrans intelligents feront office de hublots

Sachant que l’Hyperloop circulera dans un tube à basse pression, et qu’il pourra aisément dépasser la vitesse de 1200 kilomètres par heure, à bord de ce train futuriste, les paysages qui défileront sous vos yeux seront intégralement virtuels grâce à des écrans intelligents. Grâce à ce dispositif, baptisé "Augmented Window", les passagers pourront contrôler l'interface de leur fenêtre par le biais de leur smartphone, qui fera office de télécommande.

EN SAVOIR + >> Ce à quoi devraient ressembler les hublots de l’hyperloop


Ainsi, les voyageurs pourront y afficher des informations (vitesse de croisière, distance à parcourir, etc.). Et aussi, évidemment, de la publicité… Mais il ne s’agira pas d’un simple écran animé : "Imaginez pouvoir vous déplacer dans le monde de Jurassic Park", s’était enthousiasmé en mars dernier Dick Ahlborn, directeur exécutif d'Hyperloop Transportation Technologies, à l’occasion d’une conférence au Festival South by Southwest, à Austin au Texas (États-Unis).

Initialement prévu pour relier Los Angeles à San Francisco en trente minutes d'ici quinze ans (avec un prix du billet fixé à 30 dollars), l'Hyperloop pourrait finalement voir le jour en Europe, et dans moins de quatre ans. La Slovaquie vient en effet d'annoncer avoir signé un accord pour relier Vienne, Bratislava et Budapest, avec une mise en service à l'horizon 2020. Ces villes trouveraient alors à dix minutes seulement les unes des autres, contre plus de deux heures actuellement.

À LIRE AUSSI
>> SpaceX, Tesla Motors, Hyperloop : Elon Musk peut-il vraiment changer le monde ?
>> Le train du futur qui pourrait faire Paris-Marseille en 40 minutes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "90% de primo-vaccinés à Noël", prévoit Jean Castex

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.