VIDÉO - "Museum of failure" : visitez le musée des plus gros flops commerciaux

TECH
DirectLCI
FAIL - La tablette Newton d'Apple, le Betamax de Sony, mais aussi le New Coke ou de l'eau minérale pour chiens... Le cimetière des fausses bonnes idées a désormais son musée, ouvert à Los Angeles.

Il y a les fausses bonnes idées, les produits nés trop tôt ou trop tard, et franchement tous ces produits dont on se demande au juste comment ils ont pu sortir tout court. De l'eau de toilette Harley-Davidson, ça vous parle ? Et une eau minérale pour chiens, goût "boeuf croustillant", ça vous dirait ? Autant de produits que les marques préféreraient oublier, des flops monumentaux qui ont fait germer l'idée de ce "Musée de l'Échec", dans les travées duquel on trouve pas mal de produits high-tech.


Il y a ceux qui sont arrivés trop tôt, trop ambitieux quand ils imaginaient que l'utilisateur allait adopter leur conception radicale, comme le Newton d'Apple ou les Google Glass de Google. Il y a ceux aussi qui peuvent crier à l'injustice, comme le Betamax de Sony, le standard perdant de la guerre des magnétoscopes du début des années 80, qui était en tous points supérieur à l'ennemi VHS, qui lui a gagné en s'ouvrant à toutes les marques.

Se planter, ce n'est pas si grave

Pour autant, si la tentation de se moquer est forte - et se justifie dans nombre de cas - le message que portent les promoteurs du musée est tout autre. Pour eux, ce n'est pas l'échec que l'on retient, mais l'audace et la créativité, même mal employées. Après un passage en Suède, le Museum of Failure a ouvert au cœur d'Hollywood, mais une expo itinérante pourrait revenir vers l'Europe.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter