VIDÉO - Salon du mobile de Barcelone : cinq caméras sur le Nokia Pureview 9, mais pour quoi faire ?

High-tech
DirectLCI
PLEINE LUMIÈRE - Devenue la fonction préférée des utilisateurs de smartphones, la photo est un champ de bataille technologique et marketing pour les constructeurs. Dans son nouveau appareil, présenté cette semaine au salon du mobile de Barcelone, Nokia intègre ainsi cinq caméras côte à côte, du jamais vu. Pourtant, la marque se défend de jouer la course aux armements.

Les premières fuites, l'année dernière, avaient surpris : dans un monde du smartphone où la norme est désormais à deux, voire trois caméras, Nokia préparait un modèle haut-de-gamme en embarquant cinq capteurs, rien que ça. Un système penta-optique où toutes les caméras semblaient de plus identiques, comme le montraient les images divulguées à l'époque.


En fait, les rumeurs disaient vrai. Mais elles ne racontaient que la partie émergée, visible, du système photo du nouveau Nokia. Le Pureview 9 existe bien. Il vient même d'être lancé officiellement cette semaine au Mobile World Congress de Barcelone. Et oui, il a bien cinq objectifs, identiques. Mais c'est ce qui se passe derrière la lentille qui change tout.

Trois caméras pour le noir et blanc, deux pour la couleur

Derrière les cinq caméras, cinq capteurs, trois pour le noir et blanc, deux pour la couleur. Ici, pas de caméra dédiée au grand angle, pas de télé-objectif : à chaque nouveau cliché, les cinq engins se déclenchent en même temps pour réunir le maximum d'informations. De quoi expliquer le choix du noir et blanc, qui n'a pas besoin de différencier les couleurs et rassemble beaucoup plus de lumière que son équivalent couleur. 


Au total, à chaque cliché, l'appareil récupère ainsi soixante megapixels de données, traitées par un processeur dédié. Ce dernier va utiliser ces informations pour produire en temps réel la photo idéale selon le sujet, les conditions de lumière et tout le reste. Selon Nokia, la combinaison de ses caméras permet au total de recueillir dix fois plus de lumière qu'une caméra unique.

Un smartphone pour laisser son reflex à la maison ?

En fait, le principe n'est pas nouveau. Utiliser plusieurs caméras en parallèle pour produire une image unique a déjà été vu à l'oeuvre dans des smartphones de nombreuses marques, mais jamais avec tant de caméras en même temps. Le principe de cette prise de vue multiple a un pionnier, Light. Au début des années 2010, cet start-up américaine avait lancé sa propre caméra avant de vendre sa technologie à des constructeurs comme Xiaomi ou Sony. 


Autre fonction héritée de la collaboration avec Light : la profondeur de champ. Au-delà de la lumière et des couleurs, un télémètre -cet objectif tout noir au dos du Pureview 9- capte, lui, des données sur cette profondeur de champ de chaque cliché. Cela permet de positionner a posteriori l'endroit de la photo où se fera le point, pour des flous artistiques réglables à la demande. Comme tout appareil photo qui se respecte, le smartphone sait aussi prendre des clichés au format RAW pour mieux en gérer la colorimétrie grâce à une version mobile du logiciel Lightroom embarquée dans l'appareil.

La course aux armements n'est pas terminée

Alors, avec cinq caméras, est-on arrivé à un nirvana de la photo mobile indépassable ? Y'aura-t-il un jour un smartphone à six, sept, huit objectifs ? En fait, rien ne s'y oppose, à part plusieurs choses : d'abord le design des appareils, où chaque caméra prend une place précieuse. Surtout, la caméra ne fait pas tout, il faut à l'intérieur de l'appareil assez de puissance de calcul, assez de mémoire pour stocker et traiter chaque cliché en quasi temps réel. Et c'est sur cette limite-là que pourraient buter les marques qui voudraient multiplier plus encore le nombre de caméras embarquées. 

Pour autant, la course aux armements n'est probablement pas terminée. Dans l'appareil photo compact qu'elle commercialise, Light, qui a cosigné le système du nouveau Nokia, embarque ainsi pas moins... de seize caméras.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter